Des lentilles de contact à infrarouges pour voir dans le noir

Bientôt, il sera possible de voir la nuit grâce à des lentilles de contact à base de graphène.

Publié le 07 mai 2014
Des lentilles de contact à infrarouges pour voir dans le noir

En voici une invention qui devrait ravir ceux qui ont toujours rêvé de voir dans le noir. Il s'agit de l'invention mise au point par des chercheurs de l'Université de Michigan et qui se présente en un capteur sensible aux ondes infrarouges.

En effet, des chercheurs américains viennent d'aboutir à un exploit tout à fait inédit en créant des lentilles oculaires intégrant le graphène, un matériau ultra fin et très promoteur qui permettrait de capter les signaux infrarouges et par conséquent, de voir la nuit. Le graphène se présente sous la forme d'un matériau en feuillet composé d'une couche d'atomes de carbone de la taille d'un objet nanométrique. Un million de fois plus fin qu'une feuille de papier ordinaire, ce matériau peut également être intégré dans un téléphone portable ou tout autre appareil électronique grand public afin d'assurer une réelle vision nocturne.

Toutefois, il est bon de mentionner que de nombreux essais ont déjà été réalisés auparavant mais présentaient toujours une certaine insensibilité du matériau à quelques zones du spectre lumineux. Pour remédier à ce problème et donc, les chercheurs américains ont trouvé l'idée de concevoir un montage « en sandwich » en utilisant deux couches successives de graphène. Pour assurer un meilleur traitement des signaux sans fil, un courant électrique ainsi qu'une barrière isolante sont intégrées entre les deux couches.

Ce projet mis au point par l'équipe de Zhaohui Zhong, professeur en informatique et en ingénierie électrique auprès de cette université américaine se présente ainsi comme un photodétecteur qui offre un spectre d'absorption permettant de couvrir tout l'ultra violet et même jusqu'à l'infrarouge lointain et ce, même avec des signaux de très faibles ampleurs.

Ainsi, quand la lumière infrarouge heurte la couche supérieure de graphène, les électrons sont relâchés tandis que le signal devient amplifié par le biais du courant électrique qui sera ensuite relayé à la couche inférieure. De quoi permettre à l'œil humain de capter ces faibles signaux.

Ces lentilles infrarouges qui permettraient de voir la nuit pourraient être adoptées dans de nombreux secteurs. Parmi ses champs d'application, ce projet pourrait être destiné dans l'armée afin de permettre aux militaires de capter par exemple la présence d'animaux ou d'êtres humains dans le noir. Dans le milieu médical, ces lentilles pourraient apporter une réelle innovation en permettant aux médecins de situer facilement les vaisseaux sanguins sans avoir besoin des traditionnels appareils d'imagerie médicale. Dans le domaine artistique, cette technologie permet également de découvrir des esquisses réalisées sous la surface des peintures anciennes. Enfin, au quotidien, ces lentilles infrarouges peuvent par exemple détecter les fuites de gaz. Autant d'applications et de destinations qui pourraient apporter leur lot de solutions intéressantes.

Déjà considérées comme une voie de plus vers l'augmentation des capacités humaines, ces lentilles sont encore en phase d'expérimentation mais pourraient voir le jour d'ici peu. Selon les chercheurs, ce dispositif est déjà sur la bonne voie que dans peu de temps, il deviendra possible de voir dans le noir sans les lunettes à vision nocturne ou les casques encombrants.


FERMER