Emploi des étudiants: d'autres secteurs ouvrent leurs portes


Un secteur auquel les étudiants pensent peu mais dont les capacités de recrutement sont importantes : les métiers de la propreté.
Emploi des étudiants: d'autres secteurs ouvrent leurs portes

La rentrée est difficile pour les étudiants qui, non épargnés par la crise, subissent de plein fouet l’augmentation du coût de la vie : loyers à la hausse, augmentation des frais d’inscription à la fac, des cotisations à la Sécurité sociale ou du ticket restaurant universitaire…
 
En attendant les allocations d’études supérieures promises par le gouvernement, quelles sont les solutions ? Le recours au salariat est souvent inévitable. Mais quel « job » exercer pour conjuguer au mieux études et vie professionnelle ?

Un secteur auquel les étudiants pensent peu mais dont les capacités de recrutement sont importantes : les métiers de la propreté.
 
Facilicom, spécialiste du service en entreprise (propreté, sécurité, accueil) a tenté l’expérience cet été et lancé une campagne d’embauche sur la période des grandes vacances.
Près de 400 étudiants ont rejoint ses équipes de nettoyage. Sur la période juillet/août/septembre Facilicom a ainsi comptabilisé 25000 heures de contrats étudiants pour une moyenne de 65 heures de travail par jeunes employés.
 
Le bilan de cette opération se révèle très positif. Les étudiants ont découvert un emploi beaucoup plus attractif qu’il n’y paraît et dont la flexibilité des horaires s’adapte parfaitement à leur emploi du temps. Opérationnels très rapidement ils ont pour la plupart su s’intégrer sans difficulté et ont apprécié l’ambiance des petites équipes. Beaucoup ont demandé à pouvoir poursuivre ce « job » étudiant durant l’année ou à être recontacté pour les prochaines vacances.
L’entreprise, tout en bénéficiant de l’exemption de prime de précarité prévue par la loi, a pu remplacer ses contrats titulaires en congés, grâce à une main-d’œuvre motivée et en demande de postes à temps partiels.
 
Fort de ce bilan, Facilicom va renouveler l’expérience durant les vacances de Noël et de Pâques , mais souhaiterait aller plus loin dans sa démarche en proposant des postes annuels.
En ajustant le dispositif légal déjà en place, et en permettant aux entreprises de proposer des contrats étudiants non soumis à la prime de précarité même hors vacances scolaires, les étudiants qui ont besoin de travailler régulièrement quelques heures pourraient trouver sans difficultés des postes à l’année ajustable à leur emploi du temps.
 
 
A propos du groupe Facilicom :


Fondé au Pays-Bas en 1966, Facilicom est un groupe au sein duquel, des divisions opérationnelles de prestations de services déploient des activités de sécurité Trigion, de propreté Gom Propreté, d’accueil Trigion Accueil, de multiservices Facilicom Multiservices, d’assistance aux personnes à mobilité réduite Axxicom, de restauration collective Prorest, de construction et gestion technique de bâtiments Breijer auprès d’entreprises privées et collectivités locales.
Implanté aux Pays-Bas, en Belgique, au Royaume-Uni et en France, il emploie aujourd’hui plus de 30000 collaborateurs pour un chiffre d’affaire d’1,1 Milliard d’euros.
En France depuis 1985, le groupe Facilicom n’a jamais cessé de se développer. Composé de cinq filiales (Trigion Sécurité, Trigion Accueil, Axxicom, Gom Propreté et Facilicom Multiservices) il compte près de 4000 collaborateurs et génère un chiffre d’affaire de 82,5 Millions d’euros.
Depuis 45 ans le groupe Facilicom se distingue par son caractère innovant, ses valeurs humaines et sa culture du résultat : les bonnes personnes au bon endroit.
 

En savoir plus Publié le 24 septembre 2012

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Job etudiant

Job etudiant

Découvrez tous les job étudiants et petits boulots par secteur d'activité !
Explorer les secteurs qui proposent chaque années de nombreux postes de petit boulot à temps partiel aux étudiants en quête d'un job étudiant pour financer leurs études :
petit boulot, job d'été , job saisonnier ... tour d'horizon des pistes et secteurs qui recrutent des étudiants.


A LIRE ÉGALEMENT

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
FERMER