Rechercher un Job étudiant

Étudiant étranger en France : puis-je travailler pour financer mes études ?

En tant qu'étudiant étranger résidant en France, vous avez tout à fait le droit de travailler en France durant vos études et ce, sans aucune autorisation.

Publié le 21 avril 2016
Étudiant étranger en France : puis-je travailler pour financer mes études ?

En tant qu'étudiant étranger résidant en France, vous avez tout à fait le droit de travailler en France durant vos études et ce, sans aucune autorisation.

  • Quelques conditions nécessaires

Étudiant étranger en France soyez rassurés : vous pouvez travailler sans autorisation ! Cependant, vous ne pouvez travailler qu'à 60% d'un temps plein (soit 964 heures) et votre employeur devra déclarer votre embauche à la préfecture. Une autorisation de travail est obligatoire dans l'un des trois cas suivant : vous êtes Algérien, vous avec un visa de long séjour temporaire ou vous devez travailler plus que la durée autorisée pour vos études. Ainsi, si vous êtes non-européen et titulaire d'un VLS-TS (Visa de Long Séjour étudiant valant Titre de Séjour) ou d'une carte de séjour temporaire portant la mention étudiant, vous avec le droit de travailler en France métropolitaine. Attention : si vous êtes Européen ou Suisse, vous pouvez étudier et travailler librement en France sauf si vous êtes Croates.

  • Quelques formalités obligatoires

Une fois votre visa de long séjour validé par l'Ofii, vous pouvez travailler. Mais attention dans le cas où vous ne respecteriez pas la limite de 964 heures de travail, la préfecture peut vous retirer le titre de séjour. Aussi, votre employeur se devra de déclarer votre embauche auprès de la préfecture de votre domicile si vous êtes titulaire d'un visa de long séjour valant titre de séjour ou de la préfecture qui vous a accordé votre carte de séjour, et ce dans les deux jours ouvrables avant avant la date d'effet de votre embauche. Vous devrez donc lui fournir une copie de votre carte de séjour ou de votre VLS-TS qui sera jointe à la déclaration précisant la nature de votre emploi, la durée de votre contrat, le nombre d'heures de travail annuel, et la date prévue de votre embauche.

  • Quelques cas particuliers

Dans le cas où vous seriez étudiant algérien et que vous êtes titulaire d'un certificat de résidence pour Algérien étudiant, vous devez obtenir une autorisation provisoire de travail. Et contrairement aux autres étudiants étrangers, l'autorisation est limitée à 50% de la durée annuelle du travail.

Si vous êtes titulaire d'un visa de long séjour temporaire de 6 mois, vous devez impérativement obtenir une autorisation provisoire de travail. Quant à la durée de travail autorisée, elle est calculée proportionnellement à la durée des études, soit 482 heures maximum pour 6 mois d'enseignement, par exemple.

Enfin, si vous devez travailler plus que la durée maximale autorisée (soit plus de 964 heures annuelles), vous devez obligatoirement détenir une autorisation provisoire de travail, notamment si vous devez travailler en contrat d'apprentissage s'inscrivant dans un cursus menant à un diplôme au moins équivalent au master, ou une formation comprenant une séquence de travail salarié.

Et pour demander votre autorisation provisoire de travail, vous devez en faire la demande auprès de l'unité territoriale de votre domicile, déposer votre dossier de demande avant le début de l'activité salarié en joignant une promesse d'embauche ou un contrat de travail, ainsi que votre visa ou votre titre de séjour.


Job etudiant


Découvrez tous les job étudiants et petits boulots par secteur d'activité !
Explorer les secteurs qui proposent chaque années de nombreux postes de petit boulot à temps partiel aux étudiants en quête d'un job étudiant pour financer leurs études :
petit boulot, job d'été , job saisonnier ... tour d'horizon des pistes et secteurs qui recrutent des étudiants.


FERMER