Job étudiant : connaissez-vous vos droits ?


Lorsque l'on est étudiant, on a l'impression ne pas avoir de droit en travaillant en parallèle des études. Pourtant, comme pour un salarié lambda, il y a des droits : congés payés, rémunération, etc. Mais les connaissez-vous vraiment ?
Job étudiant : connaissez-vous vos droits ?

Le point sur le contrat de travail

Un contrat de travail n'est obligatoire que si vous travaillez plus de 8 heures par semaine ou plus d'un mois. Au niveau des contrats, il en existe trois sortes : le CDD, le CDI ou l'intérim. Même si vous n'avez pas de contrat de travail, vous devez impérativement être déclaré auprès de l'URSSAF par l'employeur sinon cela s'apparente à du travail au noir. Il est cependant possible de cumuler plusieurs emplois à condition de ne pas excéder 10 heures de travail par jour et 48 heures par semaine. Si vous ne respectez pas cette condition, vous ainsi que votre employeur êtes passibles d'une amande de 1 500 euros chacun.

Le point sur les congés

Ce n'est pas parce que vous faites un job étudiant que vous n'avez pas le droit aux congés payés. Ainsi, comme tout salarié, vous avez droit à 2,5 jours de congés payés par mois de travail à temps plein. Il faut donc savoir qu'à temps partiel, le nombre de jours de congés payés est calculé au prorata des jours travaillés. Dans le terme « congés payés », on prend en compte les jours non travaillés, mais ils peuvent également être intégrés dans la rémunération sur la base de 10% supplémentaires sur votre salaire net.

Le point sur la rémunération

Que vous soyez étudiant ou salarié, la loi reste la même et impose un salaire minimum de 9,53 euros brut par heure (au 1er janvier 2014). Cependant, le salaire horaire minimum dépend de votre âge ! En effet, si vous avez 17 ans (et jusqu'à la veille de votre 18e année), le salaire horaire est diminué de 10% mais il est bon de savoir qu'il est toujours possible de négocier avec son employeur. En revanche, si vous avez moins de 26 ans au 1er janvier de l'année d'imposition, les rémunérations perçues sont exonérées jusqu'à 4 291 euros. Mais cette exonération n'est applicable que dans le cas où vous seriez encore rattaché au foyer fiscal de vos parents.

Le point sur les aides

On se demande parfois si en travaillant à côté, on ne risque pas de perdre les bourses voire les APL. Pour les bourses, il faut savoir qu'elles sont calculées en fonction de la déclaration de vos revenus (ou de ceux de vos parents si vous êtes rattachés à leur foyer fiscal). Ainsi, il ne faut pas dépasser la limite de 4 291 euros annuels pour pouvoir toujours avoir les bourses. Il en va de même pour les APL si ce n'est que le plafond est fixé à 7 600 euros pour un étudiant boursier et 6 100 euros pour un étudiant boursier en location.

Trouver un job étudiant?

Trouver un job étudiant? Publié le 22 octobre 2014

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Job etudiant

Job etudiant

Découvrez tous les job étudiants et petits boulots par secteur d'activité !
Explorer les secteurs qui proposent chaque années de nombreux postes de petit boulot à temps partiel aux étudiants en quête d'un job étudiant pour financer leurs études :
petit boulot, job d'été , job saisonnier ... tour d'horizon des pistes et secteurs qui recrutent des étudiants.


A LIRE ÉGALEMENT

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
FERMER