Rechercher un emploi en Alternance

Emplois de la famille : La Fepem demande l'ouverture de l'alternance

Répondre à la croissance des emplois créés par les particuliers

Publié le 05 mai 2011
Emplois de la famille : La Fepem demande l'ouverture de l'alternance

La Fepem a participé à la réunion de mobilisation des branches en faveur de l'alternance organisée à l'initiative du Ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé, Xavier BERTRAND et de la Ministre chargée de l'apprentissage et de la formation professionnelle, Nadine MORANO.

Le Président de la République a fixé, lors de son discours sur l'emploi et la formation, un objectif prioritaire d'entrée de 800.000 jeunes en alternance.

Le Ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé, Xavier BERTRAND et la Ministre chargée de l'apprentissage et de la formation professionnelle, Nadine MORANO, ont réuni hier les acteurs économiques concernés pour valoriser la formation en alternance et mutualiser les bonnes pratiques.

Lors de cette réunion, Marie Béatrice LEVAUX, Présidente de la Fepem, a fait part de sa volonté de construire un dispositif d'accompagnement d'alternance adapté à l'organisation des emplois de la famille, représentant un important gisement d'emplois au regard des évolutions démographiques.

En effet, la croissance des emplois créés par les particuliers et les besoins à venir en matière de garde d'enfant et d'accompagnement des personnes âgées permettent d'engager auprès des jeunes des programmes attractifs et des perspectives professionnelles de proximité.

La démarche est déjà engagée et, dans cette perspective l'Institut FEPEM de l'emploi familial, en partenariat avec les branches professionnelles des salariés du particulier-employeur et des assistants maternels, et sous le haut-patronage de la Ministre chargée de l'apprentissage et de la formation professionnelle, Nadine MORANO, organise le 11 mai une journée d'étude intitulée« Comment engager une politique d'alternance pour les emplois de la Famille » à la Maison de la Chimie.

Marie Béatrice LEVAUX, Présidente de la Fepem, déclare : « La qualification professionnelle de nos emplois, sur la base de trois certifications de niveau V reconnues au RNCP ainsi que les travaux engagés pour développer une filière des emplois de la famille avec de futurs diplômes de niveau IV et III sont nécessaires pour structurer une politique ressources humaines attractive pour les jeunes. La Fepem attend également que soit étendu le nouvel accord de classification et l'accord des salaires signés par les partenaires sociaux en 2010. Ce serait un signe fort des pouvoirs publics envers les salariés du secteur des particuliers-employeurs ».


FERMER