Ma vie à deux balles

de Sophie Brändström et Mathilde Gaudechoux paraît le 26 août prochain au éditions Les Liens qui Libèrent.

Publié le 08 juin 2015

Ma vie à deux balles de Sophie Brändström et Mathilde Gaudechoux paraît le 26 août prochain au éditions Les Liens qui Libèrent.

Difficultés d'accès au logement et aux soins, contrats de travail précaires, les jeunes subissent de plein fouet les effets de la crise économique et sociale. Mais cette jeune génération regorge d'imagination pour surmonter les obstacles.

Et si précarité rimait avec créativité ?

C'est l'idée défendue par Sophie Brändström et Mathilde Gaudechoux, les deux auteurs de ce manuel de la débrouille qui se sont intéressées à cette génération, dite « Y » - comme la forme des fils de leurs baladeurs.

Noémie débarque à Paris, tout juste diplômée en journalisme, sans le sous mais avec des projets plein la tête. Cherchant à se débrouiller avec les moyens du bord - c'est-à-dire vraiment pas grand-chose -, elle nous fait partager ses rencontres et ses découvertes. Des bons plans testés et approuvés ; du couchsurfing au vide-dressing, en passant par le catsitting - oui oui cela existe - ou le partage de compétences. Mais aussi des combines pour se cultiver à moindre coût, s'alimenter ou bien se déplacer, etc.

Cet ouvrage regroupe aussi - dans les fiches pratiques en fin de chapitre -, pléthores d'astuces et de conseils, pour ceux qui par choix ou par nécessité, veulent améliorer leur quotidien en faisant preuve d'imagination.

Mais c'est également, à travers des portraits de cette génération pour qui l'économie collaborative n'est pas qu'un vague concept, une bible pour tous ces jeunes et moins jeunes qui vivent avec peu mais réussissent à faire beaucoup !

L'avis de sociologues sur cette génération vient compléter ce travail très documenté.

Un regard rare et utile sur une génération en quête de sens. Parce qu'en fait, leur vie à deux balles ne l'est pas tant que ça !

Vivre libre

Pour Thomas, la débrouille, c'est concilier liberté et survie. A 32 ans, il sillonne les routes de France avec son camion transformé en appart'mobile. Il achemine du matériel pour des concerts, ou monte en plein air son »Cinéma solaire».

Réseaux 2.0

La vie de Jennifer ressemble un peu à une broderie, elle ne peut la concevoir sans les autres. A chaque nouveau rendez-vous, elle évoque ses projets, qu'elle concrétise via les réseaux sociaux.

Superassociateur

Lunettes asymétriques, grosse barbe, Timothée est un moteur de la vie associative caennaise. Sans domicile depuis 3 ans, il aimerait avoir un nid, mais ce n'est pas une priorité. Il a acheté une caravane »le Café sauvage» et se déplace pour proposer activités et ravitaillement à prix libre.

Comme eux, Il y a aussi Laura, Mikael, Goundo et les autres. Jeunes et sans aide parentale, ils ont décidé de prendre en main leur vie. Certains ont créé leur emploi, d'autres se débrouillent pour se loger. Beaucoup d'entre eux ont fait du partage des ressources un mode de vie. Et grâce à leur créativité, ils vivent au-dessus de leurs moyens, avec les moyens qu'ils ont.

Ma Vie à 2 Balles est un parcours initiatique rythmé par :

  • Un docu-fiction retraçant des histoires de jeunes qui nous font découvrir une nouvelle manière de consommer
  • Le regard de sociologues, interpellés sur les préoccupations de la génération Y, celle de la débrouille
  • Des fiches pratiques sur les bons plans


FERMER