Comment bien choisir son parfum ?

Entre les fruités, les fleuris, les frais et les soutenus, pas facile de faire son choix. Petits conseils...

Publié le 28 juin 2006

Choisir un parfum n'est pas si facile qu'on le pense, et de nombreuses idées reçues peuvent nous induire en erreur. Par exemple, c'est extrêmement paradoxal, mais l'idéal serait de ne pas choisir son parfum dans une parfumerie ! En effet, tellement de senteurs différentes y sont mélangées, qu'il en devient pratiquement impossible de sentir un parfum tel qu'il est réellement. Alors, comme il n'y a pas beaucoup d'autres solutions que de se rendre dans une parfumerie, essayer d'y aller le matin, lorsqu'un minimum de senteurs auront été vaporisées.

Par ailleurs, rendez-vous dans votre parfumerie sans vous être parfumée préalablement, et, si possible, an ayant utilisé un savon sans fragrance (les gels douche senteur vanille et autres cosmétiques parfumés sont donc à proscrire). En effet, ces molécules peuvent interférer avec celles du parfum essayé, et il sera plus difficile d'apprécier toutes ses notes. Autre précision, n'essayez pas trop de parfums le même jour (trois au maximum), car trop de senteurs différentes perturbent l'odorat, et votre nez ne serait plus apte à les reconnaître.

Pour essayez un parfum, l'idéal est de le vaporiser directement sur la peau (l'intérieur du poignet, point de pulsation, est à privilégier), et de le laisser se développer. Pour cela, laissez-le s'évaporer naturellement et ne frottez surtout pas, car la senteur serait dénaturée. L'odeur perçue immédiatement est ce que l'on appelle les « notes de tête », qui vous donne une assez bonne indication concernant l'évolution de la fragrance. Cependant, il faut quelques heures pour que les notes de fond se développent, c'est pourquoi il est important de ne pas choisir son parfum lors de l'essayage, mais de revenir plus tard l'acheter. Demandez à votre parfumeur s'il peut vous fournir des échantillons des parfums choisis, et essayez en un chaque jour. Vous pourrez ainsi voir s'il « tient » sur vous ou non, car le même parfum réagit différemment à différents types de peau. C'est pourquoi les tester sur des papiers buvards peut être trompeur.

Enfin, une fois le parfum choisi, sachez vous parfumez en toute discrétion. Un parfum doit se révéler avec subtilité à l'entourage, et non pas s'imposer violemment. Deux ou trois pulvérisations (une dans chaque creux de l'oreille, et une sur le décolleté), suffisent pour sentir bon toute la journée.


FERMER