En 2018, 44 % des entreprises envisagent de recruter des jeunes diplômés


C'est le résultats de la dernière étude PageGroup 2019 qui analyse les rémunérations de 745 métiers
En 2018, 44 % des entreprises envisagent de recruter des jeunes diplômés

La distribution a le vent en poupe et sera d'ici 2030 le secteur le plus créateur d'emplois

Après quelques années de stagnation, le secteur de la Distribution et du Commerce revient à la charge. Les prévisions indiquent que d'ici 2030, la Distribution sera le secteur le plus créateur d'emplois, avec celui de l'Hôtellerie-Restauration. Meilleur indicateur de l'embellie : les marques et les enseignes se remettent à la recherche de nouveaux mètres carrés ! Le secteur du commerce représente aujourd'hui 3 millions d'emplois, juste derrière celui de la grande distribution.

Parmi les métiers en vogue dans le secteur de la distribution, les jeunes Acheteurs (entre 0 et 2 ans d'expérience) peuvent prétendre à un salaire entre 40 et 45k€/an. Les Responsables de Magasin pourront espérer une fourchette salariale entre 30 et 36 k€/an avec une expérience de 2 à 5 ans. Enfin, les Directeurs de Grand Magasin expérimentés (entre 5 et 15 ans) voient leur rémunération s'élever à plus de 85 k€/an.

France is back ! Les métiers du tourisme repartent à la hausse

En 2017, le secteur de l'Hôtellerie-Tourisme a connu un regain d'activité. Cette tendance se confirme en 2018. La croissance du secteur, boostée par les événements culturels et sportifs qui se tiendront en France dans les prochaines années, pousse les entreprises du Tourisme à recruter de nombreux profils commerciaux et marketing avec des rémunérations revues à la hausse.

En Hôtellerie, les Commerciaux pourront prétendre à une fourchette salariale entre 24 et 28 k€/an en début de carrière (0 à 2 ans d'expérience). Côté marketing, un Chef de Produit ayant 2 à 5 ans d'expérience sera payé entre 38 et 49 k€/an. Enfin, en agence, le Chargé de Voyage expérimenté (entre 5 et 15 ans d'expérience) verra son salaire s'élever entre 35 et 45 k€/an.

Le bien-être et la culture d'entreprise au centre des préoccupations des salariés

Alors que la rémunération est un facteur important voire primordial pour les candidats, le Baromètre trimestriel de PageGroup « Les Français et l'emploi »[1] relève que de nouveaux facteurs sont aujourd'hui déterminants chez les candidats en recherche d'emploi. Ils sont 96 % à juger l'ambiance au travail et les relations avec les collègues comme critère primordial et 78 % à plébisciter un meilleur équilibre vie privée/vie professionnelle. Ces facteurs sont de plus en plus reconnus sur le marché du travail et de nouveaux métiers apparaissent tels que les « Happiness Managers », dérivés des Office Managers, spécialisés dans le bien-être en entreprise. Aujourd'hui, 43 % des cadres du secteur de la Banque se sentent « bien » grâce à un meilleur équilibre vie professionnelle et vie privée.

[1] Baromètre « Les Français et l'Emploi » réalisé au premier semestre 2018 auprès de 1 263 candidats français ayant postulé à une offre d'emploi sur les sites Michael Page et Page Personnel.

Les résultats de ce baromètre sont édités chaque trimestre et font l'objet d'une communication spécifique sur les sites web www.michaelpage.fr et www.pagepersonnel.fr rubrique « Conseils & Actus/Baromètre », « Les Français et l'Emploi ».

« Les candidats ont de plus en plus tendance à choisir un projet pluto?t qu'un poste et placent épanouissement personnel, ambiance de travail et bien-e?tre au centre de leurs priorités. Dans le me?me temps, les entreprises recherchent des personnalités - et non plus seulement des profils - qui pourront évoluer au sein d'une structure dont les valeurs sont en adéquation avec les leurs, pour une performance durable. Il est désormais nécessaire de conjuguer expertise humaine et technologies dans le recrutement si l'on souhaite créer les conditions d'une rencontre entre un talent et une entreprise. Les outils de profiling et de matching, alliés à une connaissance avancée des projets et de la culture des entreprises, sont en ce sens d'une aide précieuse. » Isabelle Bastide, Présidente PageGroup France.

En 2018, 44 % des entreprises envisagent de recruter des jeunes diplômés

Les entreprises sont en recherche de jeunes diplômés avec des compétences 2.0. C'est notamment le cas pour les métiers du Digital où les nouveaux métiers tels que les UX Designers, les CRM Managers ou encore les Data Scientists qui peuvent prétendre aujourd'hui à un salaire entre 32 et 42k€/an en début de carrière.

Pour les métiers commerciaux, les jeunes diplômés voient également une forte inflation de leur salaire. Un jeune Ingénieur Commercial pouvait ainsi prétendre à une rémunération entre 38 et 42K€/an en 2017, alors qu'il peut espérer aujourd'hui un salaire entre 40 et 45K€/an soit une augmentation de 7 %.


Les métiers qui ont la cote par secteur

Les métiers qui ont la cote par secteur

Accueil & Services

Hôte d’accueil

Document Controller

Records Manager

Achats & Logistique – ADV & Import-Export

Responsable – Gestionnaire Approvisionnement

Demand Planner

Chef de projet Supply chain

Assistanat & Office management

Assistant de Business Unit / Département

Office Manager

Assistant polyvalent

Assurances

Gestionnaire Sinistre IARD

Souscripteur Technique

Chargé de conformité

Audit, Conseil et Expertise

Consultant Confirmé (Big Data, Cyber Sécurité, Change)

Collaborateur (mixte, confirmé anglais courant)

Banque

Gestionnaire KYC (Know Your Client)

Relationship manager

Compliance officer

Commercial

Commercial BtoB

Commercial Sédentaire

Ingénieur d’affaires (SSII/ESN)

Technico-Commercial (Industrie)

Construction

 

Ingénieur en Bureau d’Études

Principal travaux

Chef de projet (TCE/CVC)

Digital, Marketing & Communication

UX Designer

CRM Manager

Responsable E-commerce

Distribution & Commerce

Directeur de magasin

Manager commerce

Acheteur

Facility Management, Maintenance & Services Généraux

Technicien maintenance CVC

Facility Manager

Technicien Maintenance Multitechnique

Responsable de site

Ingénieur Efficacité Énergétique

Finance & Comptabilité

Directeur/Responsable Consolidation

Responsable/Directeur Comptable (IFRS et anglais courant)

Hôtellerie & Tourisme

Travel Manager/Chargé de voyage

Commercial en Hôtellerie

Immobilier & Maîtrise d’ouvrage

Property Manager

Responsable de Programme

Administration des ventes immobilières

Ingénieurs et Techniciens

Ingétech SAV

Ingénieur Bureau d’Etudes

Ingétech Maintenance

Juridique & Fiscal

Juriste Compliance

Juriste NTIC et RGPD

Juriste Contrats (France et International)

Life sciences

Directeur des Affaires Réglementaires

Responsable Market Access

Pharmacien Contrôle/Assurance Qualité

Medical Devices

Spécialiste Produit

Chargé d’Affaires Règlementaires

Responsable Assurance Qualité

Ressources Humaines

Responsable du Développement RH

Chargé des Compensation and Benefits

Santé

 

Infirmier en santé au travail
Infirmier Conseil
Responsable Qualité

Secteur Non-Profit

Directeur Transformation digitale

Comptables

Assistantes de direction

Gestionnaire de paie

Chef de projets MOA

Responsable partenariats

Secteur Public

Directeur Administratif et Financiers

Chef de projets MOA

Directeur Général des Services

Systèmes d’Information

Ingénieurs DevOps

Data scientists



Un marché du travail en plein essor et des cadres confiants en l'avenir

Un marché du travail en plein essor et des cadres confiants en l'avenir

 

Les chiffres de la croissance annoncés entre juin 2017 et juin 2018 ont permis une reprise des investissements et un regain de confiance dans le marché de l’emploi en 2018 selon le dernier baromètre PageGroup « Les Français et l’Emploi »*.  Les cadres retrouvent le plein emploi avec moins de 4 % de taux de chômage. Aujourd’hui, 63 % des cadres considèrent le marché de l’emploi comme bon.

Cette reprise de l’emploi se reflète dans de nombreux secteurs notamment le secteur commercial avec 46 % des entreprises qui recherchent ce type de profil, le secteur de l’assurance où 50 % des CDI sont cadres et le secteur des Ressources Humaines avec 225 000 cadres recrutés en 2018. On constate également une forte demande des profils de cadres dans le secteur de la construction, très convoités pour leur expertise et leur vision globale de leur fonction.

« Dans un contexte ou? la transformation profonde des me?tiers se poursuit, le besoin en compe?tences techniques et en expertises reste e?levé pour les entreprises : les politiques RH sont ainsi replace?es au centre de leur politique globale. Les enjeux d’attraction et de re?tention des talents sont plus forts que jamais ; chaque entreprise est tenue, pour rester compe?titive, d'assurer la formation continue de ses e?quipes et l’épanouissement de l’ensemble de ses collaborateurs au quotidien. Un ensemble qu’elle se doit de fe?de?rer autour de valeurs fortes et d’une marque employeur authentique. » - Isabelle Bastide, Présidente PageGroup France.

Découvrez l’édition 2019 de l’Étude de rémunérations PageGroup secteur par secteur sur les sites de Page Personnel et de Michael Page


 Publié le 12 septembre 2018

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Quel salaire?

Quel salaire?

Quel salaire pour un jeune diplômé

A LIRE ÉGALEMENT

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Google+
FERMER