Rechercher une Offre d'emploi

Quel salaire pour mon futur job en 2013?

la Salary Survey du Groupe Robert Walters est éditée depuis maintenant 14 ans apporte des réponses à cette question

Publié le 19 février 2013
Quel salaire pour mon futur job en 2013?

Cette enquête décrypte les salaires du marché à l’echelle mondiale, en fournissant une analyse exclusive des dernières tendances du recrutement (rémunérations, secteurs porteurs, métiers en vogue, aspirations des candidats, etc.) par zone géographique, par fonction, par année d’expérience et par domaine d’activité :

 

Finance, Banque, Conseil, Juridique & Fiscal, Ressources Humaines, Ingénierie, Supply Chain, Systèmes d’information, Assurance, Immobilier, Marketing & Commercial, Santé

2012 : Valse-hésitation et sélectivité

Le marché de l’emploi des cadres en France s’est caractérisé par des recrutements dynamiques au début de l’année 2012. Puis, avec les élections, le rythme s’est ralenti, la confiance dans l’avenir s’est altérée. Au final, l’année s’est achevée sur une note plate et morose.

Au bilan : compression de coût et d’effectif, incertitude conjoncturelle, marché de l’emploi atone, absence généralisée d’augmentations salariales, variables au plus bas, individualisa­tion accrue des salaires, pénurie structurelle d’experts et perte du pouvoir d’achat.

Pourtant, et c’est une première historique, cette « crise » a généré de profonds besoins de re­crutement sur les profils les plus experts tels que les auditeurs internes, les compliance officers, les actuaires, les informaticiens SAP, les ingénieurs R&D... Malgré une crainte grandissante à l’égard du changement, les candidats à haut potentiel aspirant à la mobilité se sont vus propo­ser les meilleures offres, marquées par un différentiel de salaire de 20%.

Nous attendons une légère reprise de l’activité au second semestre 2013, qui laisse entrevoir une probable hausse des rémunérations, mais toujours de manière individuelle. Les salaires reflèteront davantage la pénurie structurelle de cadres, présente en France. Après ces années accumulées de crispation, le rattrapage n’en sera que plus significatif.

 

 

Objectif 2013 : la motivation des salariés

 

À défaut de satisfactions salariales, les cadres se montrent de plus en plus exigeants sur la qualité intrinsèque du poste. La motivation est désormais au coeur de la réflexion RH.

Dans ce contexte, les patrons, les managers et les responsables ont un rôle crucial à jouer. Tels des capitaines de navire qui traversent une tempête, ils doivent tenir un cap pour recréer un sentiment de succès et éloigner la peur. Il faudra être particulièrement attentif à :

  • Adopter une communication claire et honnête en fixant des objectifs à moyen terme réalisables.
  • Confier des projets transverses pour insuffler un sentiment de solidarité et développer l’esprit entrepreneurial.
  • Créer un environnement de travail rassurant, où les collaborateurs sont valorisés, respectés et traités à leur juste valeur.

 

La mise en place de ces différents outils de gestion des carrières sera une condition sine qua none pour redynamiser le marché de l’emploi des cadres.

 

Documents associés


FERMER