Dictionnaire des écrivains francophones classiques

Belgique, Canada, Québec, Luxembourg, Suisse Romande de Corinne Blanchaud - Préface par Jean Pruvost

Publié le 19 mars 2013
Dictionnaire des écrivains francophones classiques

Le Dictionnaire des écrivains francophones classiques de Belgique, du Canada, Québec, Luxembourg et de Suisse Romande, nouveau titre de la collection Champion Les Dictionnaires, vient compléter un premier volume consacré auxauteurs francophones du Sud. 150 auteurs francophones du Nord, répartis sur les cinq pays concernés, ont été en effet choisis selon leur reconnaissance, leur importance ou l'originalité de leur œuvre. Ce dictionnaire a pour objectif d'apporter une visibilité aux différents patrimoines francophones à travers l'étude de ces littératures trop souvent délaissées.

Dans la préface, Jean Pruvost, lexicologue et directeur éditorial des éditions Honoré Champion, revient sur la vocation et l'ambition de la collection Champion Les Dictionnaires qu'il dirige avant d'éclairer le lecteur de son expertise lexicographique à propos de la « francophonie ».

 

  • Des auteurs majeurs mal connus du grand public français

 

Conçu comme un outil de consultation maniable, à l'instar du premier volume consacré aux auteurs francophones du Sud, cet ouvrage offre aux lecteurs, spécialistes ou non, une introduction à la connaissance et à l'étude d'œuvres francophones majeures. Originaires de pays où la langue française n'est qu'une des composantes de l'identité culturelle nationale, les auteurs choisis sont, pour la plupart, peu ou mal connus du lectorat français. Ce projet éditorial a pour objectif de rendre hommage à tous ces acteurs et ardents défenseurs de la langue française et de la littérature francophone qui sont presque tous absents des programmes scolaires et universitaires.

Le grand public en oublierait parfois que certains de ces auteurs, pourtant reconnus et même distingués dans l'Hexagone, ne sont pas français mais belges, suisses, luxembourgeois, québécois ou canadiens. Ce dictionnaire permet de rappeler, entre autres exemples, que Jean-Philippe Toussaint, Françoise Mallet-Joris, François Weyergans, sont belges ou que Blaise Cendrars est suisse… Au-delà de la convergence linguistique, et peut-être aussi d'une dose de gallocentrisme, la proximité géographique de la France avec la Suisse et la Belgique a sans doute contribué à créer une certaine confusion des nationalités. Le succès rendrait-il français ?

 

  • Écrire en langue française, un acte engagé pour la défense d'une identité culturelle et linguistique

 

Les 150 auteurs retenus, issus de patrimoines littéraires divers, ont tous la langue française en commun. Dans tous ces pays, le français occupe un statut particulier, celui de langue nationale partagée. En Belgique, Suisse ou au Canada, la langue française est une composante linguistique du pays : La Belgique est divisée en deux entités linguistiques distinctes, la Suisse en compte trois, le Canada deux. Les littératures francophones se sont construites au fil de l'histoire de ces pays dans la résistance face aux autres cultures souvent dominantes, à l'exemple de la littérature franco-canadienne qui s'est développée en réaction à la mainmise anglophone. Une conscience littéraire francophone ne s'est réellement construite qu'à partir du XXe siècle. C'est la raison pour laquelle ce dictionnaire compte majoritairement des auteurs de ce siècle.

Des « ancêtres » québécois, Aubert de Gaspé (père et fils) du XVIIe siècle jusqu'au « jeune quinqua » belge, Jean-Philippe Toussaint, ou encore de A comme Henri-Frédéric Amiel à Z comme Paul Zumthor, chaque auteur a été choisi selon la reconnaissance dont il jouit, l'importance ou l'originalité de son œuvre. Certains sont des « monuments » dans leur pays alors que d'autres ont bouleversé les codes littéraires par leur écriture, mais tous ont en commun un attachement particulier doublé d'une relation personnelle avec la langue française.

 

  • 150 articles, entre biographie et bibliographie

 

Le Dictionnaire des écrivains francophone classiques du Nord recense 150 articles rédigés par de nombreux experts en littérature francophone sous la direction de Corinne Blanchaud. Chaque pays compte un nombre de représentants en rapport avec l'importance de son patrimoine littéraire francophone. Ainsi, la Belgique est la plus représentée avec 53 auteurs, le Québec 44, la Suisse 39, viennent enfin le Canada et le Luxembourg avec 7 auteurs chacun. Pour mieux comprendre le contexte d'écriture et l'histoire particulière d'un livre ou de l'ensemble d'une œuvre, chaque article fait converger la biographique et la bibliographie de l'auteur.

 

  • Un outil maniable aux multiples index

 

Enfin, plusieurs index structurés et précis viennent compléter l'ouvrage pour en faciliter la consultation. En plus de l'index des écrivains, sont recensés les principaux éléments cités dans chaque article ; notions et mouvements culturels, personnalités culturelles et politiques, prix et distinctions littéraires, maisons et organes d'édition, presse (journaux, revues, périodiques).

 

  • L'auteure

 

Corinne Blanchaud est professeure agrégée et maître de conférences à l'Université de Cergy-Pontoise (95). Spécialiste des littératures francophones du Nord et du Sud, elle a également collaboré au précédent volume du Dictionnaire des écrivains francophones classiques consacré à la littérature du Sud.

 

 

INFOS PRATIQUES :

  • Éditions Honoré Champion
    Collection « Champion les dictionnaires »
  • Prix unique : 22 €
  • Date de parution : 7 mars 2013
  • Format : 15 x 21
  • Nombre de pages : 574 pages

FERMER