Cap sur le métiers de l'emploi à domicile

Des fiches de postes désormais disponibles pour faciliter la relation employeur-salarié à domicile

Publié le 21 mars 2016
Cap sur le métiers de l'emploi à domicile
  • Parution le vendredi 18 mars de l'arrêté portant extension d'un accord et d'avenants conclus dans le cadre de la convention collective nationale des salariés du particulier employeur (n° 2111).

    • Grâce à cet accord, les particuliers employeurs disposent d'une grille des métiers modernisée, décrivant chaque emploi, qui tient compte des compétences et de la formation d'un salarié et qui répond aux attentes des employeurs à domicile.


Garde des enfants, accompagnement du handicap et de la maladie, aide au « bien vieillir » chez soi, entretien de la maison, petit bricolage, ... à compter du 1er avril 2016, les particuliers employeurs disposent d'une grille des métiers rénovée pour définir leurs besoins, identifier le métier et décrire l'emploi qu'ils confient à un salarié à domicile, au bon niveau de rémunération. Ils disposent d'un délai de 6 mois pour en informer le salarié.


Un outil de simplification majeur pour prendre en main son rôle d'employeur

L'accord « classification » de mars 2014, qui vient d'être étendu, propose 21 emplois repères, véritables « fiches de postes » qui simplifient le rôle de l'employeur en décrivant de façon détaillée, par domaine d'activité (enfant, adulte, espace de vie, environnement technique, environnement externe) les missions confiées au salarié. Cet accord permet également de faire évoluer la grille de salaire datant de 2009.


Un levier de responsabilisation et de valorisation pour l'employeur comme pour le salarié

Identifier un métier, c'est la première étape d'un rôle assumé par l'employeur, en relation étroite avec son salarié. Cela sécurise l'employeur dans sa relation d'emploi et le salarié dans la reconnaissance de son métier et de ses compétences. De plus, la grille rénovée des métiers intègre également une revalorisation salariale minimale (de 3% à 4% selon le type d'activité) pour les salariés titulaires d'une certification de la branche. C'est la reconnaissance pour chacun, salarié et employeur, de la valeur ajoutée de la formation, de la qualité de l'emploi exercé et de son adéquation aux besoins essentiels de la vie quotidienne.

En pratique et en 3 étapes : j'identifie, je classe et j'informe !

Dans la branche professionnelle des salariés du particulier employeur, pour les contrats en cours, les employeurs disposent de 6 mois (jusqu'au 30 septembre 2016) pour informer le salarié de l'emploi qu'il occupe et de l'équivalence de son niveau sur la grille des métiers. Cela peut être l'occasion d'un échange pour faire le point sur la façon dont se déroule le contrat de travail, sur les missions occupées, sur les besoins de l'employeur et les attentes du salarié.

En 3 étapes, grâce à la grille des métiers, on identifie le domaine d'activités, on choisit et on classe selon l'emploi-repère et les activités complémentaires, et on applique la grille de salaire correspondant au niveau de classification de l'emploi. L'information au salarié se formalise ensuite par un courrier de notification, qui peut être joint à la paie du mois, et de l'ajout de la mention du poste occupé sur le bulletin de salaire. Si une évolution salariale s'applique, en lien avec la grille de salaire révisée par la nouvelle classification, elle est effective immédiatement, et de manière rétroactive au 1er avril 2016.

Pour les nouveaux contrats, la nouvelle classification et la grille de salaire qui s'y attache s'appliquent sans délai.





Documents associés


Santé


Métier de la santé : guide des métiers et de la formation dans le secteur de la santé. Découvrez des fiches métiers complètes sur les différentes opportunités de carrière dans le secteur de la santé. identifiez l'école la plus proche de chez vous répondant à votre orientation. Capcampus peut également vous guider pour trouver un emploi dans le secteur de la santé.


FERMER