Deux ingénieures de Sup'Biotech récompensées lors du concours de la Société Française de Thérapie Cellulaire et Génique (SFTCG) pour une vidéo sur l'édition génétique

Leur sujet ? Le « prime editing », une nouvelle technique d’édition génétique utilisant l’outil CRISPR-Cas9.

Publié le 01 mars 2021
Deux ingénieures de Sup'Biotech récompensées lors du concours de la Société Française de Thérapie Cellulaire et Génique (SFTCG) pour une vidéo sur l'édition génétique

La période sanitaire actuelle bouleverse le monde scientifique en empêchant les sociétés savantes d'organiser leurs habituels congrès qui permettent aux doctorants et chercheurs d'échanger pour faire avancer la recherche. C'est dans ce contexte que la Société Française de Thérapie Cellulaire et Génique (SFTCG) a souhaité organiser un concours permettant aux doctorants et post-doctorants de mettre la lumière sur un sujet particulier au travers d'un poster scientifique, d'une présentation en diaporama ou d'une vidéo. Une compétition qu'ont remportée dans la catégorie vidéo, Ambre Leleu (Sup'Biotech promo 2020), ingénieure d'études au sein du laboratoire CellTechs de Sup'Biotech, et Viktoriia Ovchinnikova (Sup'Biotech, promo 2022), étudiante russe de 4e année suivant le cursus international. Leur sujet ? Le « prime editing », une nouvelle technique d'édition génétique utilisant l'outil CRISPR-Cas9.

Ambre Leleu, ancienne de Sup'Biotech, engagée au sein de CellTechs, l'un des laboratoires de l'école, en tant qu'ingénieure d'études et prochainement en tant que doctorante, et Viktoriia Ovchinnikova, étudiante russe en 4ème année de Sup'Biotech, qui avait effectué en Russie un stage de deux ans dans un laboratoire ayant justement fait des expériences d'édition génétique avec les outils CRISPR, ont décidé de participer à ce concours pour expliquer les nouvelles techniques liées à ce domaine.

Elles ont créé une vidéo sur l'édition génétique qui présente l'outil CRISPR-Cas9, mais aborde plus généralement l'édition génétique. Comme son nom l'indique, l'édition génétique consiste en la modification de gène. Dans ce cadre, CRISPR-Cas9 est un petit outil qui va permettre de cibler spécifiquement un gène d'intérêt, qui pourra ensuite être modifié. Depuis peu est apparue une nouvelle technique, nommée « prime editing », qui utilise une version légèrement différente de CRISPR-Cas9 pour réaliser des modifications encore plus précises et intéressantes. Cette technique étant récente, elles l'ont logiquement présentée durant ce concours afin de la faire connaître au plus grand nombre.

Le plus gros défi de ce concours a été de vulgariser et de réaliser une animation rendant le projet compréhensible - ce qui peut paraître facile pour des spécialistes du montage et de l'image, mais beaucoup moins pour des étudiantes d'une école d'ingénieurs en biotechnologies ! Il fallait que cela soit le plus proche possible de la réalité, correct scientifiquement parlant, et assez esthétique et accessible pour une personne lambda n'ayant jamais fait de biologie.

Le projet a été à la hauteur puisqu'elles ont remporté le premier prix !

« Nous étions très contentes de remporter ce concours car nous avons voulu y participer pour nous challenger, en nous disant que ce serait intéressant de se confronter à des doctorants ayant plus d'expérience » affirme Ambre Leleu.

Pour Viktoriia Ovchinnikova « cela représente pour moi une première réussite liée à la recherche dans un nouveau pays ! »


Santé


Métier de la santé : guide des métiers et de la formation dans le secteur de la santé. Découvrez des fiches métiers complètes sur les différentes opportunités de carrière dans le secteur de la santé. identifiez l'école la plus proche de chez vous répondant à votre orientation. Capcampus peut également vous guider pour trouver un emploi dans le secteur de la santé.


FERMER