Devenir Dentiste

Zoom sur le métier de dentiste

Publié le 07 octobre 2004

Devenir Dentiste
Sigle Dentaire
Niveau entrée : bac
Accès : concours
Durée normale : 6 à 9 ans
Type de formation : initiale

Descriptif des études de dentiste

Zoom sur cette filière
Introduction
Il existe en France 16 facultés d'odontologie ou de chirurgie dentaire qui recrutent leurs étudiants à l'issue du concours de PCEM1 commun aux futurs médecins, dentistes et sages-femmes. Les étudiants reçus choisissent alors entre les études de médecine et celles de chirurgie dentaire en fonction de leur rang de classement et dans la limite du numerus clausus fixé chaque année par un arrêté ministériel commun aux Ministères de l'Éducation nationale et de la Santé (930 places en 2004). Les universités qui comportent une faculté de médecine mais pas de faculté d'odontologie envoient les étudiants admis au concours dans une université de rattachement qui en possède une ; ainsi, par exemple les admis au PCEM1 de Limoges sont accueillis les uns par la faculté d'odontologie de Bordeaux II, les autres par celle de Clermont-Ferrand1; ceux de Poitiers sont accueillis, les uns par la faculté d'odontologie de Bordeaux II, les autres par celle de Nantes ; ceux de Dijon sont accueillis les uns par la faculté d'odontologie de Lyon 1, les autres par celles de Nancy 1 ou de Clermont-Ferrand 1 ou de Strasbourg 1...

Les étapes des études de Dentaire

Schéma des études (durée de 6 à 9 ans)








PREMIER CYCLE (2 ans)
Première année (PCEM1)
Première année (PCEM1) : année commune aux aspirants médecins, chirurgiens-dentistes et sages-femmes (voir la fiche "Études médicales). On estime que, comme pour les études médicales, 95% des étudiants qui réussissent le concours de fin de première année sont titulaires d'un bac scientifique. Avant d'entrer en deuxième année, ils doivent effectuer un stage d'initiation aux soins infirmiers d'une durée de quatre semaines dans un service hospitalier agréé.
Deuxième année (PCED2)
Deuxième année (PCED2) : cette deuxième année propose un enseignement théorique (biologie, anatomie des dents, embryologie, cardiologie, santé publique + enseignements complémentaires laissés au choix de l'étudiant : droit, économie...) assorti de quelques séances de travaux pratiques.
DEUXIEME CYCLE (3 ans)
Première année (DCED1)
Première année DCED1 : on commence à se faire la main sur des patients en chair et en os au cours de stages cliniques d'initiation aux fonctions hospitalières. Le passage dans l'année supérieure est subordonné à la validation des enseignements théoriques et pratiques et des stages.
Deuxième année (DCED2)
Deuxième année DCED 2 : découverte de l'hôpital: enseignements cliniques et stages occupent la moitié du volume horaire des enseignements.
Troisième année (DCED3)
Troisième année DCED3 : stages de participation hospitalière dans un service d'odontologie (100 à 150 heures) et stages hospitaliers hors services d'odontologie : services d'urgence, d'anesthésie-réanimation, de cancérologie, de chirurgie maxilo-faciale etc. (200 heures) ainsi qu'un stage d'initiation à la vie professionnelle chez un chirurgien-dentiste ou un stomatologue d'une durée de 25 demi-journées. Au terme de cette 5ème année, l'étudiant passe le CSCT (certificat de synthèse clinique et thérapeutique).
Les étudiants qui ont validé leur deuxième cycle et qui ont obtenu trois des certificats proposés par la MSBM (maîtrise de sciences biologiques et médicales) se voient délivrer cette maîtrise qui donne accès à l'inscription dans un DEA.
TROISIEME CYCLE (court en 1 an ou long en 3 ans)
Troisième cycle court
Troisième cycle court : Les étudiants qui optent pour le troisième cycle court sont majoritaires (autour de 93%). Ce troisième cycle comprend des cours (qui comprennent des rudiments d'économie de la santé, de comptabilité, de psychologie, d'ergonomie, d'informatique, de déontologie, de droit de la santé), des stages à l'hôpital ainsi que la préparation et la soutenance d'une thèse. Titulaires du diplôme d'État en chirurgie dentaire, ils pourront alors ouvrir un cabinet et exercer sous le statut libéral. Seulement 5% d'entre eux travaillent pour les collectivités ou les hôpitaux publics. Il faut savoir que, prestige du lieu ou tropisme du soleil aidant, la densité de dentistes est beaucoup plus forte à Paris (1 pour 606 habitants) ou en région PACA (1 pour 1083) qu'en Picardie (1 pour 2456).
Troisième cycle long
Troisième cycle long : Les étudiants qui choisissent le troisième cycle long (l'internat en odontologie) passent un concours national sélectif (1/4 de reçus) qu'ils peuvent présenter soit à la fin de la 5ème année, soit à la fin de la 6ème année de leurs études. L'internat, au cours duquel l'étudiant prépare, parallèlement à son activité hospitalière, l'AEA (attestation d'études approfondies en chirurgie dentaire), mène à une carrière hospitalo-universitaire ou à l'orthodontie qui nécessite une quatrième année d'études qui débouche sur le CECSMO (certificat d'études cliniques spéciales mention orthodontie) mais offre une carrière lucrative.
Le DESCB (diplôme d'études supérieures de chirurgie buccale), préparé en quatre ans à temps partiel, est ouvert aux chirurgiens-dentistes après un examen probatoire,
Au menu de l'internat : enseignements théoriques et formation clinique (6 stages hospitaliers d'un semestre chacun dans chacune des six orientations cliniques : pédodontie, parodontologie, orthopédie dento-faciale, prothèse ou chirurgie buccale, pathologie et thérapeutique, odontologie conservatrice).

L'accès à la recherche est subordonné à l'obtention d'un DEA.
Enseignements complémentaires
Au terme des études odontologiques, peuvent être préparés, au titre d'une formation complémentaire, des diplômes d'université (DU) ou des certificats d'études spécialisées (CES) qui correspondent à des disciplines fondamentales et dont l'écrit est national, tandis que l'oral et les travaux pratiques dépendent des facultés d'odontologie.
Les CES comprennent deux groupes : groupe A (biologie de la bouche, technologie des matériaux employés en art dentaire) ou aux grandes disciplines odontologiques ; groupe B (prothèse dentaire, orthopédie dento-faciale, odontologie conservatrice, parodontologie etc.).
L'obtention d'un CES du groupe A est nécessaire pour s'inscrire en CES du groupe B.

Santé


Métier de la santé : guide des métiers et de la formation dans le secteur de la santé. Découvrez des fiches métiers complètes sur les différentes opportunités de carrière dans le secteur de la santé. identifiez l'école la plus proche de chez vous répondant à votre orientation. Capcampus peut également vous guider pour trouver un emploi dans le secteur de la santé.


FERMER