Devenir Pharmacien Inspecteur de Santé Publique

Zoom sur le métier de pharmacien inspecteur de santé publique

Publié le 11 octobre 2004
Devenir Pharmacien Inspecteur de Santé Publique
Sigle : Pharmacien Inspecteur de Santé Publique
Niveau entrée : Diplôme d'Etat de Docteur en Pharmacie
Accès : concours
Durée normale : 1 an
Type de formation : alternance (enseignements théoriques/stages)

Descriptif des études de pharmacien inspecteur de santé publique

Zoom sur cette filière
Introduction
Les pharmaciens inspecteurs de santé publique sont des fonctionnaires d'État (cadres de catégorie A) assermentés qui exercent des fonctions de type "régalien", c'est-à-dire effectuées au nom de l'État qu'elles engagent.
Leurs missions, telles qu'elles sont définies par le Code de la santé publique (art.L1421-1, L1421-2, L1421-3) consistent à contrôler la qualité des produits de santé et les pratiques des professionnels de la santé, en collaboration avec d'autres corps d'inspection : médecins inspecteurs de santé publique, inspecteurs de l'Agence Française de Sécurité Sanitaire, inspecteurs de la répression des fraudes...
Ce contrôle concerne tous les maillons de la chaîne du médicament, depuis sa fabrication au stade industriel et son autorisation de mise sur le marché, jusqu'à sa dispensation aux malades. C'est d'ailleurs une obligation faite par une directive européenne aux États membres de L'U.E.
Les pharmaciens inspecteurs s'occupent aussi du contrôle d'autres produits : cosmétiques, médicaments à usage vétérinaire etc. Ils occupent une grande partie de leur temps de travail à des inspections sur le terrain.
Ils peuvent aussi effectuer pour le compte de l'AFSSAPS (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) des inspections hors des pays de l'Union européenne qui souhaitent exporter en France des médicaments.
Ceux d'entre eux qui exercent au ministère chargé de la santé peuvent assumer des tâches administratives et réglementaires (préparation de textes réglementaires), ou encore représenter la France dans des instances internationales dans le cadre de la coopération.
Le corps, dont la moyenne d'âge est relativement jeune (45 ans) compte actuellement environ 200 pharmaciens inspecteurs, 60% d'entre eux ayant été recrutés dans les dix dernières années.
Conditions d'accès à la formation
L'accès à la formation se fait par concours (nombre de postes limité). Il est ouvert aux candidats :

* âgés de moins de 45 ans au 1er janvier de l'année du concours et titulaires du diplôme français d'État de docteur en pharmacie et de l'un des diplômes suivants :
- diplôme d'études spécialisées de biologie médicale,
- diplôme d'études spécialisées de sciences pharmaceutiques - pharmacie industrielle biomédicale ou pharmacie hospitalière et des collectivités ou pharmacie spécialisée,
- diplôme d'études spécialisées pharmacie hospitalière,
- diplôme d'études spécialisées innovation pharmaceutique, évaluation et production du médicament,
- diplôme d'études spécialisées pharmacie et santé publique,

* ou justifiant de 5 années de pratique professionnelle au 1er janvier de l'année du concours. Une commission statue sur la capacité de ces derniers à concourir, après examen de leur dossier.

Le concours comporte les épreuves suivantes :
- 2 épreuves écrites d'admissibilité : rédaction d'une note de synthèse à partir d'un dossier relatif à la pharmacie et/ou au médicament, remis au candidat (durée : 4 heures) ; composition sur une ou plusieurs questions de caractère scientifique et/ou technologique (durée : 3 heures);
- 3 épreuves orales d'admission : entretien avec le jury portant sur l'itinéraire professionnel et les motivations du candidat ainsi que sur des questions d'actualité (durée: 30 minutes) ; exposé sur une question de législation pharmaceutique et questions (durée:15 minutes) ; épreuve orale de langue vivante (allemand ou anglais ou espagnol ou italien) comportant la lecture et la traduction d'un texte à caractère professionnel et une conversation (durée : 20 minutes).

L'École nationale de santé publique de Rennes offre une préparation au concours.

Comment devenir pharmacien inspecteur de santé publique

Schéma des études
La formation
Nommés pharmaciens inspecteurs de santé publique stagiaires, les candidats reçus au concours bénéficient d'une année de formation à l'ENSP, qui fait alterner les enseignements théoriques et les stages de mise en situation sur le terrain.
Débouchés et carrière
La plupart des pharmaciens inspecteurs (95%) exercent leurs missions dans les services déconcentrés du ministère de la santé (DRASS) où ils sont conseillers techniques auprès des préfets.
Ils peuvent aussi être nommés à l'administration centrale du ministère, ou auprès de l'AFSSAPS ou au sein d'établissements publics tels que l'Établissement français du sang.
Ils peuvent accéder aux fonctions de directeur départemental ou directeur régional des affaires sanitaires et sociales ou au corps des directeurs d'hôpitaux, à l'IGAS (Inspection générale des affaires sociales) ou encore exercer, par voie de détachement, dans d'autres administrations : ministères de l'environnement, de la coopération, bureaux de l'Union européenne, OMS...
Le corps comprend trois grades : pharmacien inspecteur, pharmacien inspecteur en chef, pharmacien général, avec, pour chaque grade un nombre variable d'échelons.
En savoir plus
Consulter les deux sites suivants : http://www.sante.gouv.fr (emplois et concours) et http://www.ensp.fr (Une école, des métiers)

Santé


Métier de la santé : guide des métiers et de la formation dans le secteur de la santé. Découvrez des fiches métiers complètes sur les différentes opportunités de carrière dans le secteur de la santé. identifiez l'école la plus proche de chez vous répondant à votre orientation. Capcampus peut également vous guider pour trouver un emploi dans le secteur de la santé.


FERMER