Financement du nouveau centre franco-allemand Virchow Villermé

Les deux premières chaires universitaires du Centre de santé publique Virchow-Villermé reçoivent un financement du groupe Sanofi

Publié le 21 octobre 2013
Financement du nouveau centre franco-allemand Virchow Villermé

Les deux premières chaires universitaires du nouveau centre franco-allemand Virchow Villermé vont recevoir un don du groupe Sanofi d’un montant de 2 millions d’euros pour une durée de cinq ans. Cette donation sera effectuée lors du prochain Sommet Mondial de la Santé qui se tient à Berlin du 20 au 22 octobre 2013. Créé en avril 2013, ce centre a pour but de promouvoir la recherche interdisciplinaire dans le domaine de la santé publique.

Au nom des universités fondatrices, des accords pour soutenir les deux chaires ont été signés par le Professeur Annette Grüters-Kieslich, Doyenne de l'université médicale de la Charité à Berlin, le Professeur Jean-François Girard, Président de la communauté d’établissements Sorbonne Paris Cité, le Professeur Frédéric Dardel, Président de l'Université Paris Descartes, et le Professeur Martine Aiach, Présidente de la Fondation Paris Descartes. Cette signature a eu lieu en présence de Son Excellence Maurice Gourdault-Montagne, Ambassadeur de France à Berlin, du Professeur Detlev Ganten, Président du Sommet Mondial de la Santé et du Professeur Karl Max Einhäupl, Président du conseil d'administration de l’université médicale de la Charité.

« En finançant ces deux premières chaires universitaires, nous tenons à favoriser encore davantage la coopération scientifique, politique et économique intensive entre l'Allemagne et la France. C’est un grand privilège de contribuer à ce partenariat alors même que nous fêtons le 50e anniversaire de la signature du Traité de l'Elysée » a déclaré Christopher A. Viehbacher, directeur général du groupe Sanofi, lors de la cérémonie de signature.

Le Centre de santé publique Virchow-Villermé est axé sur la collaboration interdisciplinaire dans les domaines de l'éducation, de la recherche et de l'expertise. Une plateforme de formation à distance de nouvelle génération multilingue, ouverte et destinée à un très large public, appelée V-V MOOC Plus (selon le modèle « Massive Open Online Course ») a été mise en œuvre dès l’automne 2013. Les disciplines de base de la santé publique y seront enseignées : biostatistique, épidémiologie, sciences de l’environnement en santé, sciences du management et des politiques publiques de santé, sciences humaines et sociales en santé. Ce projet représente un enjeu majeur pour les universités européennes, mais aussi pour la formation internationale avec des priorités régionales, par exemple dans les zones francophones, pour lesquelles les besoins en formation sont considérables et peu satisfaits en raison d’offres encore très limitées. L’un des objectifs de ce MOOC est notamment de permettre aux étudiants de bénéficier de cours de haute qualité dans le domaine de la santé publique dans les régions d'Afrique où les infrastructures font défaut.

La fondation universitaire Paris Descartes, au cœur des opérations de mécénat de l'université, portera côté français la chaire et le financement de Sanofi.


Santé


Métier de la santé : guide des métiers et de la formation dans le secteur de la santé. Découvrez des fiches métiers complètes sur les différentes opportunités de carrière dans le secteur de la santé. identifiez l'école la plus proche de chez vous répondant à votre orientation. Capcampus peut également vous guider pour trouver un emploi dans le secteur de la santé.


FERMER