PFIZER : huit Prix à des programmes d'éducation

La Fondation Pfizer France décerne huit Prix à des programmes d'éducation, de formation et d'information destinés à sensibiliser les citoyens à la protection de leur capital santé

Publié le 20 décembre 2006

Créée en 2005, la Fondation Pfizer France décerne aujourd’hui, pour la première fois, ses Prix venant soutenir des actions d’éducation, de formation et d’information visant à sensibiliser les citoyens à la protection de leur capital santé.
L’appel à projets lancé en avril dernier par la Fondation Pfizer France a permis de recueillir 50 dossiers émanant de collectivités locales et territoriales.


Le Comité Exécutif de la Fondation* a analysé ces différents projets. Beaucoup d’entre eux présentaient une grande originalité. Tant et si bien que ce ne sont pas six Prix qui ont été décernés comme initialement prévu, mais huit :

  • « Un carrefour santé pour tous » : Prix de 15 000 euros décerné au Centre Communal d’Action Sociale de la ville de Nice (Alpes-Maritimes)Coordonner les efforts sanitaires et sociaux, favoriser l’accès à la prévention et à l’information sur la santé, tel est le projet piloté par le C.C.A.S. de la ville de Nice, en accord avec les différentes lois relatives à la lutte contre les exclusions et aux recommandations du Haut Comité de Santé Publique.
  • « Toxicomanie, sida, tabac : trois thèmes, trois approches » : Prix de 10 000 euros décerné au Service Espace Santé de la mairie de Longwy (Meurthe-et-Moselle)
    Un conte, des affiches, des représentations théâtrales… : l’Espace santé jeunes du bassin de Longwy redouble d’initiatives pour proposer des approches ludiques et innovantes dans la prévention des conduites à risque chez les jeunes. Innover pour faire toujours mieux, avec et pour les jeunes !
  • « Café, santé et nutrition » : Prix de 8 500 euros décerné au Syndicat mixte du Pays des Vosges centrales (Vosges)
    Dans des cafés de cinq villes du Pays des Vosges centrales, place est faite aux informations, aux conférences, aux débats pour sensibiliser le public aux enjeux de la santé. Un programme en trois séances : nutrition santé ; nutrition plaisir ; nutrition et consommation.
  • « Nos amis les aliments » : Prix de 7 500 euros décerné aux Services généraux de la mairie de Montmédy (Meuse)
    Dans sa Maison des associations, la mairie propose différentes activités sociales et culturelles. Parmi elles, un atelier cuisine visant à développer compétences culinaires et connaissances en terme d’équilibre alimentaire. Un dispositif renforcé par le programme « Nos amis les aliments » véritable mobilisation contre l’obésité de l’enfant.
  • « Théâtre-forum de la santé » : Prix de 5 000 euros décerné au Centre Communal d’Action Sociale de la ville de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines)
    Quatre thèmes pour quatre représentations théâtrales faisant participer activement le public au jeu scénique : Nutrition ; Personnes âgées et risques liés aux médicaments ; Liens intergénérationnels ; prévention des accidents domestiques.
  • « Santé au quotidien des gens du voyage » : Prix de 5 000 euros décerné au Centre Communal d’Action Sociale de la ville de Châteauroux (Indre)
    Une permanence d’information et d’orientation à la santé ; des actions santé et vie quotidienne ; des groupes de parole dédiés à la santé mentale : tels sont les axes développés par le C.C.A.S. de Châteauroux à l’attention des populations nomades toujours plus nombreuses à fréquenter l’aire municipale de Notz.
  • « Coordination de rencontres et conférences santé et prévention »: Prix de 2 500 euros décerné au Centre Communal d’Action Sociale de la ville de Marc-en-Baroeul (Nord)
    Afin de favoriser le « mieux-vivre » des résidents de six établissements d’accueil de personnes âgées, le C.C.A.S. marcquois organise pour elles, avec des gériatres, des kinésithérapeutes des conférences-débats sur des thèmes santé choisis par les pensionnaires eux-mêmes.
  • « Education à la santé : les parents dans les écoles de la ville » : Prix de 1 500 euros décerné au Service social de la ville d’Abbeville (Somme)
    A Abbeville si les parents retournent à l’école c’est pour participer à l’éducation santé de leurs enfants ! Se laver les mains, se brosser les dents, bien dormir, manger équilibrer…des thèmes de la vie courante qui font l’objet d’ateliers parents–enfants pour le bonheur et la santé de tous…


« Nous sommes très fiers de cette première remise de Prix par la Fondation Pfizer France. La diversité et la richesse des cinquante dossiers proposés illustrent bien la mobilisation des acteurs locaux en faveur de la santé à travers tout le territoire national. Une mobilisation que la Fondation Pfizer France souhaite encourager afin que chacun puisse prendre conscience de l’importance cruciale de construire et protéger son capital santé. Une mobilisation qui se doit d’être partagée par le plus grand nombre pour que, individuellement et collectivement, nous puissions faire face aux bouleversements démographiques que connaîtront la France et l’Europe dans les toutes prochaines années » commente Louis Couillard, président de la Fondation Pfizer France.

A propos de la F ondation Pfizer France :


La fondation Pfizer France est une fondation sous l’égide de la Fondation de France. Elle a pour objet le soutien d’actions d’éducation, de formation et d’information destinées à protéger le capital santé des citoyens.


*La fondation Pfizer France est administrée par un comité exécutif constitué de six membres, trois personnalités indépendantes choisies en raison de leur indépendance et de leur implication dans ses domaines d’action : Marc BRODIN, Alain-Michel CERETTI, Jean-Marie ROLLAND et de trois représentants de Pfizer, Gérard BOUQUET, Yannick PLETAN et Louis COUILLARD. La fondation est présidée par Louis Couillard, Président de Pfizer France.

 

Santé


Métier de la santé : guide des métiers et de la formation dans le secteur de la santé. Découvrez des fiches métiers complètes sur les différentes opportunités de carrière dans le secteur de la santé. identifiez l'école la plus proche de chez vous répondant à votre orientation. Capcampus peut également vous guider pour trouver un emploi dans le secteur de la santé.


FERMER