Rechercher une Offre d'emploi

Emplois non pourvus, aidants invisibles et services à la personne 2.0

Faites le point au Salon des services à la personne et de l’emploi à domicile

Publié le 06 novembre 2019
Emplois non pourvus, aidants invisibles et services à la personne 2.0

Chiffres clés du secteur :

  • 3,39 millions de particuliers ont recours à l'emploi à domicile[1]
  • 1,4 million d'intervenants au domicile[2]
  • 160 000 nouveaux postes d'aide à domicile entre 2012 et 2022[3]
  • 42 147 structures agréées[4]
  • 11 millions d'aidants familiaux[5]

Les services à la personne représentent 5% des actifs et 1,3% du PIB[6]. La transition démographique en cours avec le vieillissement de la population française va donner à ce secteur une place encore plus importante dans notre société.

Depuis 2007, le Salon des services à la personne et de l'emploi à domicile est le rendez-vous annuel du secteur. Lieu d'échanges de tous les acteurs qui contribuent au mieux vivre à domicile, le salon prévoir d'accueillir cette année 10 000 visiteurs et 140 exposants. Pendant 2 jours, les particuliers y trouveront les aides qui simplifient leur quotidien et complèteront leurs informations sur le statut de particulier-employeur ou d'aidant. Les professionnels du secteur viendront découvrir les innovations notamment digitales pour créer ou développer leur activité. Les intervenants-salariés rencontreront leurs futurs employeurs.

Avec 62 000 postes à pourvoir selon Pôle emploi cette année, les services à la personne représentent le deuxième secteur le plus recruteur en 2019.

L'Île de France, Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Occitanie concentrent 48% de ces besoins en recrutement.

Pôle emploi estime à 81,4 % la part des postes qui rencontrent une difficulté à être pourvus contre 50,1 % en moyenne.

Les salariés des services à la personne et leur souhait de formation.

74% des salariés estiment avoir la maîtrise des compétences requises pour leur métier.

Cependant, ils souhaiteraient être mieux formés dans les domaines du droit (34%) et de la santé au travail (29%)[7].

Les aidants familiaux, ces « invisibles » indispensables dont on parle de plus en plus.

1 français sur 6 est aujourd'hui un aidant familial. Leur activité représente l'équivalent de 11 milliards d'économie par an pour la société[8]. Et en 2030, 1 actif sur 4 le sera[9].

La prise de conscience de la charge physique et psychologique croissante qui pèse sur leurs épaules a conduit Edouard Philippe à annoncer le 23 octobre dernier la stratégie en faveur des Aidants : prévenir épuisement et isolement, diversifier et augmenter les capacités d'accueil des lieux de répit, proposer des solutions de relais, ouvrir de nouveaux droits.[10]

Pour sa part, le Salon des services à la personne et de l'emploi à domicile lance cette année l'initiative "Aidons les aidants". Conférences dont celle de clôture, village dédié, parcours spécifique : Les aidants vont pouvoir rencontrer les acteurs qui leur proposent des solutions concrètes.

La conférence de clôture :

« Comment aider les aidants confrontés à la perte d'autonomie d'un proche ? »

Mercredi 27 novembre de 16h00 à 17h00

Avec l'intervention de Christiane Flouquet, directrice de l'action sociale Île-de-France-CNAV, Hélène Rossinot, médecin, Marie Bouchot, directrice générale de la maison des ainés et des aidants, Christophe Capuano, maitre de conférence à l'Université de Lyon II et Serge Guérin, Sociologue

Qui sont les aidants familiaux ?

8,3[11] millions français aident régulièrement un ou plusieurs membres de leur entourage, à leur domicile, pour des raisons de dépendance liée à l'âge, de santé ou de handicap.[12]

44% sont des conjoints, 13% des parents, 21% sont des enfants qui aident leur(s) parent(s) . Enfin 21% sont des voisins, amis et autres proches[13]. 50 % interviennent auprès de personnes de plus de 60 ans.

Les services à domicile n'échappent plus à la transformation numérique de la société.

Digitalisation du domicile, des relations entre familles et leurs intervenants, process revisités avec internet viennent à la fois bouleverser des habitudes, enrichir les services rendus et permettre aux intervenants de se concentrer sur leur cœur de métier : alléger le quotidien des familles qui font appel à eux.

7 conférences dont la séance inaugurale du salon vont permettre de faire le point sur cette évolution majeure.

Au programme :

- Séance inaugurale : « Numérique et domicile : retours d'expérience et prospective. »

Mardi 26 novembre de 15h30 à 17h00

- « Créer de la valeur en s'appuyant sur l'expérience collaborateur de l'innovation. »

- « Révolution digitale : quels changements dans les services à la personne ? »

- « Transformation digitale : quelles évolutions pour les métiers du médico-social ? »

- « La digitalisation des process et de la communication au sein des services à la personne. »

- « Recrutement, développement, fidélisation : les clés de votre réussite. »

- « Revalorisation des métiers du domicile : nouvelles formes de management, nouvelles responsabilités pour les intervenants, nouveaux outils. »

« Les salariés des services à la personne d'une part, les aidants familiaux d'autre part sont peu présents dans la sphère publique et ne sont pas, selon moi, considérés à la hauteur de leur contribution. Pourtant, ils sont essentiels au bon fonctionnement de notre société. L'un des objectifs du Salon des services à la personne et de l'emploi à domicile est de mettre en lumière ces « invisibles ». Cette édition permettra aussi de faire le point en matière de digitalisation des services à domicile » indique Alain Bosetti, Président du salon.

[1] Source : Acoss Stat N°279 - Décembre 2018

[2] Source : Le secteur des particuliers employeurs et de l'emploi à domicile - FEPEM Édition 2019

[3] Source : Les métiers en 2022 - France Stratégie - Darès - Avril 2015 (Sur la période 2012-2022)

[4] Source : Direction Générale des Entreprises (DGE) au 1er janvier 2019

[5] Source : Baromètre 2017, Fondation April et BVA

[6] Source : Insee 2019 Tableau de l'économie française

[7] KYU Lab pour la Branche professionnelle des entreprises de services à la personne - Etude sur l'impact des évolutions réglementaires sur la Branche - Edition 2017

[8] Source : Baromètre 2017, Fondation April et BVA

[9] Source : DREES

[10] Source : https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/dossiers-de-presse/article/strategie-de-mobilisation-et-de-soutien-en-faveur-des-aidants-2020-2022

[11] Source : Anesm - Le soutien des aidants non professionnels - Juillet 2014

[12] Différent des 11 millions d'aidants familiaux qui englobe tous les types d'aides.

[13] Source : CNSA Rapport 2011


FERMER