Rechercher une Offre d'emploi

Les TPE-PME souhaitent recruter des jeunes diplômés

Débuter sa carrière dans une TPE-PME : responsabilités et compétences

Publié le 21 juin 2013
Les TPE-PME souhaitent recruter des jeunes diplômés

Alors qu’une nouvelle promotion s’apprête à être diplômée, les étudiants s’interrogent quant à leur choix de carrière. Secteur d’activité, rémunération, responsabilités, taille de l’entreprise…nombreux sont les critères dictant leur choix. Les TPE-PME françaises, qui peinent à recruter, sont des entreprises offrant de véritables opportunités professionnelles et qui s’intéressent de près aux jeunes diplômés, qui pourtant les connaissent mal.

 

  • Des postes à pourvoir

 

Comme l’a démontré l’enquête Novalto réalisée auprès de 240 dirigeants de TPE-PME françaises au mois d’avril 2013*, les petites entreprises recrutent continuellement. Parmi celles qui recruteront en 2013, 50% sont à la recherche de profil de jeunes diplômés : un vivier d’emploi qui ne tarie pas et qui offre de véritables opportunités de carrières.

 

Nombreux sont les secteurs d’activité et les champs d’expertises représentés parmi les 3,2 millions de PME françaises, les secteurs du commerce et de l’informatique sont d’ailleurs sans surprise ceux qui s’intéressent le plus à ces jeunes diplômés (40 et 62 %).*

 

  • Des échanges facilités

 

Les petites entreprises sont un lieu où les salariés peuvent, plus facilement que dans les grands groupes, être force de proposition, notamment grâce à une échelle hiérarchique réduite.

Les échanges avec les p-dg sont facilités, permettant aux équipes de participer activement à l’élaboration de la stratégie de l’entreprise. Les petites structures étant plus agiles, elles confèrent rapidement polyvalence et autonomie aux salariés. Travailler dans une PME offre souvent une belle visibilité en termes de plan de carrière et de rémunération et rend possible la projection dans l’avenir et donc un investissement dans la mission. D’autant plus que, parmi les emplois créés par les TPE-PME en 2013, 65,4 % seront des CDI*.

 

« Les jeunes diplômés veulent occuper un poste qui a du sens, être en charge d’une mission qui importe pour l’entreprise. Dans une TPE-PME, c’est cette réalité-là qui prime. Chaque collaborateur est nécessaire et son travail implique directement la performance de l’entreprise » explique Sylvain Bianchini, Président du Groupement Novalto.

  • En région 

 

Les TPE-PME, afin de pallier à leur manque de visibilité sur le marché de l’emploi, s’appuient sur un réseau local, et plus particulièrement les écoles de commerce et d’ingénieurs en région. Les régions Rhône-Alpes et Pays de la Loire sont d’ailleurs, d’après l’enquête Novalto, celles qui sont les plus demandeuses de jeunes diplômés.

 

  • Bénéficier des mêmes avantages que les grands groupes

 

Si les TPE-PME paraissent ne pas pouvoir proposer à leurs jeunes salariés les mêmes avantages que ceux d’un grand groupe, des solutions existent permettant aux dirigeants d’offrir à leurs salariés les bénéfices d’un CE performant ! C’est l’une des solutions offerte par C.E.pourTous, CE mutualisé développé par Novalto

  • Témoignage

 

M. Cambier dirige l’entreprise Laser team (St Herblain 44), spécialisée dans le travail du métal et plus précisément marquage, gravure, découpe et micro-usinage laser. Il recrute de jeunes diplômés car il n’existe pas de formation exacte des métiers qu’il recherche. Pour recruter ces jeunes diplômés, il s’adresse aux écoles et à son réseau professionnel. « Ces jeunes ont entrepris des études, ils ont envie d’apprendre, souligne-t-il. Je ne cherche pas particulièrement un diplôme spécifique mais des profils qui s’inscrivent dans une envie professionnelle. Lorsqu’on a envie d’apprendre, tout peut s’apprendre. Je privilégie toujours le savoir être, c’est à mes yeux le plus important. »

ZOOM sur le groupement NOVALTO

Fondé en 2001 par Sylvain Bianchini et ses associés, le Groupement Novalto s’est donné pour mission d’aider les TPE-PME françaises à être plus performantes en les regroupant pour leur donner plus de force. Le groupement réunit aujourd’hui 6 000 PME en France et propose ainsi 2 services qui reposent sur la mutualisation : Novalto Motivation (C.E.pourTous) et Novalto Achats.

Novalto, dont le siège social est basé à Montmélian (73) fédère 115 salariés en 8 directions régionales (CA prévisionnel 2012 : 13M€)

                                                                                    

 

 


FERMER