Le gouvernement lance un site pratique dédié à l'information sur l'IVG


A la découverte du site ivg.gouv.fr
Le gouvernement lance un site pratique dédié à l'information sur l'IVG

A l’initiative de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé et de Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, porte-parole du gouvernement, le nouveau site ivg.gouv.fr est lancé à l’occasion de la Journée de mobilisation internationale des associations pour le droit à un avortement légal et sûr.

L’ouverture au public de ce site manifeste l’attachement du Gouvernement à garantir le libre choix des femmes, à veiller au respect de leur droit essentiel à disposer de leur corps et au droit à l’interruption volontaire de grossesse.

Le siteivg.gouv.fr apportera une information fiable et de qualité sur l’IVG. Une attention particulière sera apportée au référencement du site dans les prochains mois : dès le lancement, les internautes sont appelés à contribuer à la réussite de ce référencement à travers des liens sur leurs sites, leurs blogs, leurs réseaux sociaux.

Le contenu du site

Ce site d’information public permet à chaque femme de disposer des informations utiles pour éclairer son choix.

Ainsi, une rubrique apporte des réponses aux questions les plus fréquentes que se posent les femmes face à cette situation :

  • Quelles sont les démarches à entreprendre?
  • Quels sont les délais?
  • Je suis mineure, quels sont mes droits?
  • Une IVG peut-elle être réalisée de façon anonyme?
  • Quel est le coût d’une IVG?
  • Quelle contraception choisir après une IVG?
  • Où s’informer?

Pourquoi un site ivg.gouv.fr ?

Chaque année, environ 220 000 femmes, de tous les âges et tous les milieux, ont recours à l'IVG. Plus d'une femme sur 3 y a recours au cours de sa vie. Au moment de faire un choix, chaque femme doit pouvoir disposer facilement d’une information claire et fiable.

Selon l’enquête « Usage d’Internet pour la santé parmi les 15-30 ans »1, un tiers (34,8 %) des 15-30 ans utilise Internet pour des questions de santé. Cette pratique est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. De plus, 80% des jeunes qui y ont recours estiment crédible l’information recueillie sur le web.

1 Les comportements de santé des jeunes, Analyses du Baromètre santé 2010 ; Sous la direction de François Beck et Jean-Baptiste Richard ; INPES

La multipication d’informations souvent trompeuses et culpabilisantes pour les femmes, notamment sur des sites anti-IVG, qui sont bien référencés sur la question de l’IVG est de nature à porter atteinte à la liberté de choix des femmes.

Ce constat a conduit au projet d’apporter à toutes les femmes de manière simple, accessible et objective les informations dont elles ont besoin pour prendre leur décision lorsqu’elles font face à une grossesse non désirée.

Garantir l’accès à une information de qualité, c’est :

  • Le choix réellement libre et éclairé d’une femme découvrant une grossesse non désirée ;
  • Un accès à un droit fondamental sans angoisse ni culpabilisation ;
  • Un accès potentiellement plus rapide aux services d’information sur l’IVG ou à un professionnel de santé Un accès à une IVG réalisée dans des conditions plus sûres pour les femmes : la précocité de l’intervention impacte significativement les taux d’efficacité et de complications de l’IVG.

 

L’objectif en termes de référencement est d’inscrire le site publicivg.gouv.fr comme l’ensemble des sites publics ou associatifs d’information fiable et de qualité parmi les premiers sites présents sur les moteurs de recherche.

En savoir plus Publié le 30 septembre 2013

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Sexualité

Sexualité

Désir, plaisir, amour. Ces petits trucs qui peuvent vous changer la vie... de couple !

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Rechercher sur capcampus

FERMER