Une nouvelle pilule d'urgence : Lévonorgestrel Biogaran

Une nouvelle pilule d'urgence arrive enfin en France

Publié le 17 janvier 2008
Une nouvelle pilule d'urgence : Lévonorgestrel Biogaran

Soucieux d’améliorer l’accès à la contraception d’urgence, Biogaran (leader sur le marché français des pilules contraceptives génériques) lance Lévonorgestrel Biogaran® 1,5 mg, nouvelle pilule d’urgence (ou pilule du lendemain), un équivalent thérapeutique au NorLévo®.

Lévonorgestrel Biogaran® 1,5 mg :

1/ Peut être délivrée sans ordonnance, pour les mineures et les majeures

-en officine,

-dans les centres de planification familiale,

-par les infirmières des établissements scolaires (pour les patientes de moins de 18 ans).

2/ Pour les mineures : est délivrée gratuitement et de façon anonyme

-sur simple demande auprès des professionnels de santé énoncés ci-dessus

-avec ou sans prescription médicale

3/ Pour les personnes majeures : est remboursée sur prescription uniquement

-la spécialité est alors remboursée à 65% par l’Assurance Maladie

-le remboursement se fait comme pour tout autre médicament (via une feuille de soins ou par la Carte Vitale)

-en cas de délivrance sans ordonnance, la spécialité est à la charge du patient

Avec Lévonorgestrel Biogaran® 1,5 mg, le laboratoire Biogaran, s’est attaché à :

1/ Favoriser le bon usage de ce médicament tout en garantissant la sécurité des patientes

A cette fin, Biogaran a choisi de rappeler les modalités de prise sur l’étui :

-en créant une zone posologie spécifique : « Une seule prise – Voie Orale »

-en mentionnant de façon visible et lisible que « Le comprimé doit être pris le plus rapidement possible pour permettre une meilleure efficacité » .

2/ S’assurer que l’usage de ce contraceptif d’urgence reste exceptionnel

Afin de limiter toute utilisation récurrente et amener les patientes concernées vers une contraception quotidienne :

-l’étui comporte la mention « Son utilisation doit rester exceptionnelle »

-la notice invite à consulter un médecin en cas d’absence de méthode contraceptive régulière

3/ Aider le pharmacien à dédramatiser la situation grâce au conditionnement

-la fleur sur l’étui ( la ‘Sisyrinchium campestre albiflorum’, appelée communément en anglais ‘Prairie blue-eyed grass’, de la famille des Iris)apporte une touche de douceur,

-la forme circulaire du blister rassure,

-les tons (bleu / gris) sont apaisants

Enfin, le prix de Lévonorgestrel Biogaran® 1,5 mg ( 6,20 € ) est moins cher pour les patientes que celui de l’équivalent thérapeutique

MST : ATTENTION !

La pilule d’urgence ne protège pas contre le risque de transmission des MST (maladies sexuellement transmissibles) notamment le SIDA, l'hépatite B ou encore l’herpès génital. Seule l'utilisation du préservatif apporte une protection contre les MST.

Après la prise d’une contraception d’urgence, il est vivement recommandé :

à d’adopter une méthode contraceptive efficace jusqu’à la fin du cycle en cours (préservatif par exemple)

à de réaliser un test de grossesse si les règles ne surviennent pas dans les 5 à 7 jours après la date attendue

à de prendre rendez-vous auprès d'un médecin ou dans un centre de planification familiale pour une consultation afin :

-de vérifier qu’il n’y a pas eu de contamination par une MST

-de choisir une contraception régulière efficace si besoin est (par exemple la pilule associée aux préservatifs, indispensables pour prévenir les MST)

Un test de dépistage (SIDA) peut être effectué gratuitement dans les centres de dépistage anonyme et gratuit et dans les centres de planification familiale. Ce test peut être également réalisé dans les laboratoires d'analyses médicales (test remboursé à 100% sur prescription médicale).

Lévonorgestrel Biogaran® 1,5 mg

CONTRACEPTION D’URGENCE

Indications thérapeutiques

Contraception d’urgence à prendre dans les 72 heures après un rapport sexuel non protégé ou en cas d’échec d’une méthode contraceptive.

Modalités de prise

Le comprimé doit être pris le plus tôt possible, de préférence dans les 12 heures après le rapport sexuel, et, au plus tard, dans les trois jours.

En cas de vomissements survenant après trois heures suivant la prise du comprimé, il est recommandé de reprendre immédiatement un autre comprimé.

Boîte de 1 comprimé (rond et blanc)

Braille sur étui

Prix de vente : 6,20 €


FERMER