Portrait : Fabienne D'Ortoli, championne de France et d'Europe de Kite Surf 2008


Elle sera à la tête de l'organisation des championnats de France et d'Europe de Kite surf à Douarnenez.
Portrait : Fabienne D'Ortoli, championne de France et d'Europe de Kite Surf 2008

Fabienne D'Ortoli sera à la tête de l'organisation des championnats de France et d'Europe de Kite surf à Douarnenez. Ces derniers se courront dans le cadre du Grand Prix Petit Navire qui se tient du 30 avril au 10 mai 2009

Fabienne a grandi en mouvement. Née à Paris en 1977, elle a quitté la Capitale à cinq ans parce que ses parents avaient la bougeotte. Tous les trois ans, ils font et défont leurs valises. " Dans l'ordre, énumère la jeune fille blonde, il y a eu Paris, le Jura, la Martinique, Narbonne, la Réunion, Paris encore, et enfin Brest. " Une éducation qui lui a donné un goût certain pour les voyages et la liberté.


On la qualifie souvent de 'fille de l'air' parce que, au-delà de tout, elle aime voler au-dessus du soleil accrochée à son kite-surf, cette alliance hybride d'un surf et d'un cerf-volant. Ceux qui l'ont vue évoluer entre ciel et mer en baie de Douarnenez, tractée par Brossard, le multicoque 60 pieds d'Yvan Bourgnon, ne sont pas prêts d'oublier cette image surréaliste ! C'est un petit brin de femme, radieuse mais modeste, un concentré de talent qui se fait discrète le plus souvent possible, sauf sur l'eau, voire au-dessus...


Fabienne D'Ortoli est Corse d'origine, elle possèderait même un blason familial à Sartène. Pour autant, c'est en Bretagne, plus précisément à Douarnenez qu'elle a finalement posé ses valises. " C'est vrai que les conditions sont quelquefois rudes, qu'il y fait plus froid qu'en Corse, mais j'aime l'atmosphère qui règne en Bretagne, c'est sauvage. Et puis je préfère la houle à la foule ». Et c'est ainsi que cette diplômée en éducation physique a choisi de se mettre en disponibilité de l'éducation nationale pour vivre sa passion en Bretagne et dans une discipline encore jeune : le Kite.


Comme souvent, l'aventure commence par hasard. En 1998 elle pousse la porte d'un surf shop dans lequel travaillait son amoureux d'alors. « On a été très intrigués par un matériel un peu curieux déposé dans le magasin par Manu Bertin. En fait, c'était une aile de kite-surf. " Manu Bertin est le pionnier de cette discipline. L'affaire est vite entendue, d'intrigués, voilà les deux amateurs de sport de glisse passionnés.
Place à l'apprentissage. Fabienne est douée, disciplinée, elle apprend vite et, dès 2001, elle termine première de l'un des deux circuits mondiaux de kite surf freestyle où la hauteur de saut, la réception et la diversité des figures réalisées permettent de faire la différence. Elle récidive en 2002 puis se consacre à l'endurance et à la vitesse. Rapidement, la voilà parmi les meilleures avec, en 2008, un titre de championne de France et d'Europe.




Fabienne aime : " Les vagues, le surf, Les sensations de glisse et de liberté qui font la beauté de ce sport. Quand tu n'as rien devant toi et que tu files à pleine vitesse, c'est grisant. Et puis la vie ! L'eau (une journée sans avoir eu ma dose d'iode est difficile !!), le sport, l'honnêteté, le chocolat, la nature, les choses vraies et pures, le rire ».
Elle n'aime pas : « Le mensonge, oublier que tout peut s'arrêter d'un moment à l'autre, le superflu, l'indifférence, l'hypocrisie ».


Fabienne D'Ortoli est jolie jeune fille, féminine et gracieuse. La championne du monde a ses 'petites astuces' en matière de soins et d'alimentation : «Me protéger du soleil et des agressions extérieures est primordial ! J'ai vécu longtemps au soleil petite, et je continue de m'exposer au travers du kite. Je dois faire attention et, sincèrement, j'ai plus peur qu'avant du soleil. Donc, l'hiver, je mets de la crème solaire car les réverbérations sont toujours là, même quand il y a des nuages parce que ce sont justement les pires réverbérations, et on ne s'en rend pas toujours compte.
J'ai découvert depuis peu des produits au top, qui me correspondent parfaitement car ce sont des produits naturels, sans tests sur animaux. Ces produits sont très agréables et l'efficacité en est garantie, je ne pourrais plus m'en passer ! Nous n'avons pas besoin de 36 crèmes ; il suffit juste d'hydrater la peau : crème solaire, lait ou huile pour le corps après la douche et crème pour le visage. Voilà, c'est tout, pas besoin de superflu.
Ensuite, mon alimentation est par nature simple car je n'aime pas les choses compliquées, et surtout, je n'apprécie pas la crème, le beurre, et toutes ces choses là. J'aime énormément les fruits et légumes, et aussi le chocolat.
J'essaie autant que possible de varier : poisson, féculents, légumes, fruits et beaucoup de thés et tisanes. Je suis gourmande de choses simples en fait.
Après le sport, l'idéal est de s'étirer après chaque session. Cela permet d'éviter les blessures et de conserver son corps au maximum. Le froid est assez mauvais pour les articulations, il faut faire attention aux sessions hivernales, on est plus fragile».

Pour en savoir plus :
http://www.grandprixpetitnavire.com/

En savoir plus Publié le 05 mars 2009

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Ski / Glisse

Ski / Glisse

Voyage étudiant , Loisir, Glisse, Ride, Fun et Sport, rien que des bons plans réservés aux étudiants, des remises étudiants pour des voyages et loisirs à prix canons !

A LIRE ÉGALEMENT

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
FERMER