L'UNEF entendue par le Président de la République.

Objectif : négocier une réforme immédiate des bourses étudiantes

Publié le 25 juin 2013
L'UNEF entendue par le Président de la République.

Le Président de l'UNEF était reçu ce mardi 25 juin par le Président de la République pour négocier autour d'une réforme immédiate des bourses étudiantes.

L'UNEF a fait part au président de la République de l'urgence à agir pour les conditions de vie des étudiants. Le Président de l’UNEF a précisé ses exigences en demandant un investissement immédiat de 200 millions d'euros dans le système de bourses autour de trois chantiers:

  • augmenter le nombre de boursier de 150 000 personnes.
  • Réévaluer le montant de la bourse maximale au niveau d'un RSA.
  • Créer une nouvelle aide à l'autonomie pour les étudiants indépendant et en difficulté sociale.

 

Le Président de la République a exprimé son accord pour réaliser une réforme des bourses à l'horizon des prochains mois. Il a réaffirmé la nécessité d'augmenter le nombre et le montant des bourses par un investissement suffisant pour atteindre les objectifs fixés par l’UNEF. Il a engagé la Ministre de l'enseignement supérieur à ouvrir des concertations immédiates pour en préciser les modalités exactes.

 

L'UNEF ne jugera la réforme qu'à l'issue de ces négociations en fonction de son calendrier d'application. L'UNEF sera vigilante a ce que les mesures nouvelles soient effectives des la rentrée 2013, pour permettre de plus de 200 000 jeunes de recevoir une aide et de favoriser ainsi leur accès a la réussite et à l'autonomie.

 

 


Syndicat étudiant


Syndicat étudiant : les organismes à même de réprésenter les intérêts des étudiants. Les identifier, accéder à leur site et à leurs communications !


FERMER