L'UNEF interpelle solennellement les parlementaires et le gouvernement

Le projet de loi sur les universités est inacceptable en l'état, selon le syndicat!

Publié le 27 juillet 2007

Alors que les députés s’apprêtent à examiner le projet de loi sur « les
libertés et responsabilités de l’université », l’UNEF tient à interpeller
solennellement les parlementaires et le gouvernement. En effet, les
sénateurs n’ont retenu aucun des amendements proposés par l’UNEF et la
communauté universitaire. Pire, le projet de loi, en décalage total avec les
aspirations de la communauté universitaire, a encore été aggravé par son
passage au Sénat, notamment quant aux modalités d’élections du Président.



L’UNEF met en garde les parlementaires sur les conséquences de l’adoption
d’un texte en l’état inacceptable, et leur demande d’y apporter des
modifications profondes notamment sur les statuts des personnels IATOSS et
des enseignants chercheurs. Elle demande au gouvernement de s’engager dans
le cadre de cette loi à mettre une loi de programmation budgétaire
pluriannuelle et à financer des mesures pour les étudiants et les
universités dès la rentrée


Syndicat étudiant


Syndicat étudiant : les organismes à même de réprésenter les intérêts des étudiants. Les identifier, accéder à leur site et à leurs communications !


FERMER