un « ticket restauration étudiante » ?

Le Mét lance une pétition pour demander la création d’un « ticket restauration étudiante »

Publié le 26 février 2010
un « ticket restauration étudiante » ?

Lors de son congrès fondateur des 29 et 30 janvier 2010, le Mét (mouvement des étudiants) s'est prononcé pour une politique sociale mieux adaptée aux besoins actuels des étudiants, notamment ceux issus des classes moyennes.

Extrait du communiqué de presse :

  • Un système de restauration universitaire archaïque


Le budget alimentaire de chaque étudiant représente en moyenne 36 % de ses dépenses mensuelles. C'est son premier poste budgétaire devant le logement. Si l'on veut améliorer « le pouvoir d'achat » des étudiants, il convient donc de proposer une politique ambitieuse et innovante en matière de restauration.

L'offre actuelle, basée exclusivement sur les « restos U », est de plus en plus inadaptée. En une décennie, la fréquentation annuelle de ces restaurants a chuté de plus de 10 millions de repas. En effet, de nombreux étudiants ne peuvent avoir accès à ces restaurants à cause de leur éloignement (soit parce qu'ils étudient sur des petits sites universitaires, soit parce qu'ils sont en stage...) ou de l'incompatibilité entre les heures d'ouverture de ces restaurants et leurs heures de cours.

C'est pourquoi, les étudiants délaissent aujourd'hui ce type de restauration, ne prenant en moyenne que 25 repas par an dans les « restos U », ce qui représente à peine 4 % des repas d'une année universitaire.

  • Pour une restauration universitaire plus souple et basée sur le libre choix


Afin d'offrir le libre choix aux étudiants, et de leur permettre de bénéficier d'une politique de restauration plus adaptée, le Mét demande la création du « ticket restauration étudiante », qui fonctionnerait comme le ticket restaurant d'entreprise.

Le principe est simple : l'étudiant achète un ticket au prix unitaire de 2,90 € (le même prix qu'un ticket RU aujourd'hui), et ce ticket a une valeur double en restauration privée, soit 5,80 €. L'étudiant peut également l'utiliser en tant que ticket RU.

Pour financer ce dispositif, le Mét propose que l'Etat apporte sa contribution - comme c'est déjà le cas avec les tickets RU où l'Etat subventionne à hauteur de plus de 2 € chaque ticket RU -, mais aussi les établissements d'enseignement supérieur, les collectivités locales, et les entreprises (les carnets de ticket seront un bon support de publicité, comme pour les tickets d'entreprise).

Le « ticket restauration étudiante » serait ainsi un dispositif efficace et immédiat pour les étudiants, ainsi qu'un élément supplémentaire d'attractivité pour une université ou une collectivité.

Dans les prochains jours, le Mét va adresser un courrier à Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, au directeur du CNOUS, ainsi qu'aux différents acteurs locaux (universités, maires...) afin qu'ils réfléchissent en urgence à la mise en place du « ticket restauration étudiante ». Le Mét lance, par ailleurs, une campagne nationale de pétition pour la création immédiate du « Ticket restauration étudiante ».


Syndicat étudiant


Syndicat étudiant : les organismes à même de réprésenter les intérêts des étudiants. Les identifier, accéder à leur site et à leurs communications !


FERMER