LES DIFFÉRENTES FORMES DE LOGEMENT ETUDIANT

Lorsque l'on est étudiant, se loger relève parfois de la mission impossible. Entre les demandes de bourses non acceptées, les changements de dernière minute et les imprévus, la galère des étudiants croît d'années en années. Petit tour d'horizon sur les différentes formes de logement étudiant qui pourrait vous aider.

Publié le 13 février 2014
LES DIFFÉRENTES FORMES DE LOGEMENT ETUDIANT

Lorsque l'on est étudiant, se loger relève parfois de la mission impossible. Entre les demandes de bourses non acceptées, les changements de dernière minute et les imprévus, la galère des étudiants croît d'années en années. Petit tour d'horizon sur les différentes formes de logement étudiant qui pourrait vous aider.

  • Les logements étudiants classiques

Les résidences universitaires

Le choix de la résidence universitaire est le plus recherché mais aussi le moins cher tout en étant très proches de votre lieu d'études. Mais quelques inconvénients tout de même : elles ne permettent de loger que 8% des étudiants et les boursiers sont prioritaires ! Sans compter que vivre dans un 9 m² ne plaira pas à tout le monde. Les couples ni ont pas accès. Vous pouvez vous renseigner en déposant votre DSE auprès du CROUS.

Les résidences universitaires privées

Elles sont là afin de pallier la pénurie de logements CROUS. C'est une alternative à ne pas négliger car ces résidences offrent des logements allant du studio au deux-pièces meublés dans plus de 650 résidences étudiantes. Le confort est supérieur aux résidences universitaires, les logements plus grands, mais les loyers restent cependant équivalents à une location en parc privé et donc très élevés. Et vous devrez payer les frais de dossier qui sont équivalents à un mois de loyer + une caution équivalente à deux mois de loyer. Vous pouvez vous renseigner auprès de l'ADELE (Association pour le développement économique du logement étudiant).

Les foyers pour jeunes travailleurs

Les foyers pour jeunes travailleurs sont gérés par des associations mettant à la disposition des jeunes des chambres individuelles, des studios ou encore des studios pour les couples. Ces foyers sont accessibles pour les jeunes travailleurs, les étudiants, les apprentis comme les stagiaires. Les étudiants salariés sont aussi acceptés. Comptez moins de 400 euros mensuels mais sachez que vous devrez apprendre la vie en communauté car vous n'êtes pas seul ! Pour ces logements, vous ne serait prioritaire que si vous êtes en stage, en apprentissage ou salarié. Contactez l'Union nationale pour l'habitat des jeunes ou bien l'Association logement des jeunes travailleurs (ALJT) pour la région parisienne.

  • Les plans logements étudiants « débrouille »

La colocation

La colocation est LE bon plan par excellence pour avoir un logement relativement grand à moindre coût. Vous pourrez louer un appartement à 2, à 3, à 4 ou plus suivant ce qui vous intéresse. C'est le moyen de logement qui reste le moins cher et que vous pouvez trouver à tout moment. Mais attention car il faut quand même bien s'entendre et les formalités sont assez lourdes ! Vous pourrez facilement trouver des annonces dans les villes étudiantes et même sur votre lieux d'études.

Habiter avec une personne âgée (ou colocation intergénérationnelle)

Vous pouvez aussi opter pour une colocation intergénérationnelle. Basé sur le donnant-donnant, vous serez ainsi hébergé (moyennant une faible contribution) par une personne âgée en échange de quelques petits services et d'aide dans les tâches quotidiennes. Renseignez-vous auprès de diverses associations près de chez vous.

  • Les logements étudiants originaux

Loger dans un container

Les containers transformés en habitation pour les étudiants nous vient tout droit de Hollande. Ce mode de logement a été expérimenté sur un terrain de 1 000 m² comprenant donc une résidence de 100 logements étudiants de 25 m² chacun au Havre. Le loyer ? 305 euros mensuel pour un studio et l'aide au logement est possible ! Chaque logement de 25 m² possède une cuisine équipée, une salle de bain et la connexion wi-fi. Mais il faut être étudiant au Havre pour pouvoir en bénéficier et il n'y a que peu de logements ! Si vous rentrez dans les critères, déposez votre DSE (Dossier Social Étudiant) au CROUS de l'académie de Rouen.

Devenir jeune fille/homme au pair

Un moyen de logement qui fonctionne sur le donnant donnant. Une famille vous loge et vous nourrit et en contrepartie, vous gardez les enfants. Vous pourrez être amené à vous en occuper toute la journée ou une partie, les amener à l'école et à aller les chercher, les aider aux devoirs, etc. Bien entendu, la famille devra respecter votre emploi du temps. Les familles ayant recours à des jeunes filles/hommes au pair sont souvent aisées et vous aurez donc une vie plus que confortable. De plus, cela vous offrira un plus sur votre CV ! Mais attention à ne pas négliger vos études pour autant. Consultez des annonces ou adressez-vous à des associations comme l'Union françaises des agences au pair, par exemple.

Et si je ne trouve pas de logement étudiant à temps ?

Vous ne vous y êtes pas pris assez tôt ? Vos plans ont changé entre-temps ? Vous deviez entrer dans un logement mais un imprévu c'est présenté ? Vous aviez prévu d'être en colocation mais cela n'a pas fonctionné ? Pas de panique, consultez les annonces dans votre école ou université : il se peut qu'il y est eu des désistements et donc des places en colocation ou des appartements encore vides. Si vous n'en trouvez pas, contactez les agences immobilières du secteur et cherchez des logements conventionnés par la CAF. Le cas échéant, demandez à vos futurs camarades s'ils ne pourraient pas vous loger provisoirement ou pensez aux auberges de jeunesse comme dernière chance.


Trouver un logement


A l'aide du moteur des résidences étudiantes de capcampus, trouver facilement une chambre, un studio ou un appartement en résidence service pour étudiant.
Le moteur des petites annonces vous facilitera la recherche d'appartements proposés par des particuliers ou des agences aux étudiants en location .


FERMER