Loger dans un Foyer de Jeunes Travailleurs

Les FJT (Foyers de Jeunes Travailleurs) est une très bonne alternative au logement étudiant. Accessibles aux étudiants, aux apprentis, aux stagiaires et aux salariés qui débutent dans la vie active, c'est aussi une bonne façon de se loger de façon autonome.

Publié le 18 février 2014
Loger dans un Foyer de Jeunes Travailleurs
Copyright - Foyer Paul Constans - Ville de Roubaix

Les FJT (Foyers de Jeunes Travailleurs) est une très bonne alternative au logement étudiant. Accessibles aux étudiants, aux apprentis, aux stagiaires et aux salariés qui débutent dans la vie active, c'est aussi une bonne façon de se loger de façon autonome.

Les critères pour bénéficier d'un logement en FJT

Afin d'espérer obtenir une place en Foyer de Jeunes Travailleurs, vous devez répondre à certains critères. Vous devez être âgé de 18 à 30 ans, être célibataire ou en couple mais sans enfant, et être étudiant, salarié, apprenti, en formation ou en recherche d'emploi. Vous devez également posséder une carte d'identité ou un passeport français voire un titre de séjour en France en cours de validité. Ensuite, vous devez repérer le foyer le plus proche de votre lieu d'études ou le plus accessible en transport en commun. Cependant, les places sont très limitées et il faudra donc déposer plusieurs demandes et le plus tôt possible. Pour déposer votre demande, vous pourrez le faire directement en ligne ou le renvoyer à l'une des associations suivantes : aljt, cljt, foyer alma-bosquet, fjt idf, foyer olivaint, foyer tolbiac, ou foyernd. Vous pouvez également vous renseignez sur le site de l'Union nationale pour l'habitat des jeunes (UNHAJ).

  • FJT : un toit et un espace d'apprentissage

Avec les Foyers de Jeunes Travailleurs, vous pourrez profiter pleinement de logements meublés allant de la chambre individuelle à l'appartement partagé. Des studios sont également mis à la disposition des jeunes en formation, en stage ou ayant leur premier travail en attendant de trouver un logement stable. Ce « toit » vous est proposé de façon temporaire sur une période de 2 ans maximum afin de vous aider ponctuellement dans votre recherche de logement. C'est une alternative très intéressante au niveau prix également. Surtout que vous pouvez bénéficier de l'APL (Aide Personnalisée au Logement) selon votre situation et vos revenus de l'année précédente que vous pouvez calculer sur le site de la CAF. D'autant plus qu'en foyer, vous allez apprendre la vie en société grâce à des animations collectives au travers d'un accompagnement personnalisé et individualisé dans vos démarches diverses. Vous pourrez également faire des rencontres et échanger avec les autres jeunes. Il est possible d'héberger une personne extérieure dans une durée maximale de 3 mois et à condition d'en informer le gestionnaire du foyer. Une participation financière peut vous être demandée si c'est stipulé dans le règlement intérieur.

  • L'ALJT : L'Association pour le Logement des Jeunes Travailleurs

Crée en 1956, l'ALJT est une association qui s'engage à agir pour la mixité sociale. Tous les ans, elle vient en aide à plus de 9 000 jeunes grâce à 5 500 logements répartis dans toute l'Île-de-France. C'est une association qui n'hésite pas à mettre en avant les compétences acquises par les résidents durant leur séjour, notamment grâce au Pass' Logement. D'ici à l'horizon 2015, l'Association pour Le Logement des Jeunes Travailleurs compte ériger au total 60 résidences pouvant accueillir 1 000 étudiants supplémentaires sur la région Île-de-France.


Trouver un logement


A l'aide du moteur des résidences étudiantes de capcampus, trouver facilement une chambre, un studio ou un appartement en résidence service pour étudiant.
Le moteur des petites annonces vous facilitera la recherche d'appartements proposés par des particuliers ou des agences aux étudiants en location .


FERMER