Un concours à l'intention des jeunes pour susciter le dialogue sur les conflits armés

Une initiative du CICR

Publié le 24 août 2010
Un concours à l'intention des jeunes pour susciter le dialogue sur les conflits armés

Dans le but de donner plus de voix aux jeunes sur les questions humanitaires les plus pressantes du moment - du déplacement massif de personnes en temps de guerre aux effets dévastateurs et durables des mines terrestres - le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) lance aujourd'hui le concours Jeunes Reporters. Ouvert aux 18-25 ans, le concours offrira aux candidats sélectionnés l'occasion de mieux comprendre les répercussions négatives de la violence sur les jeunes et d'échanger avec d'autres leurs points de vue sur les conflits armés. Le projet Jeunes Reporters coïncide avec l'Année internationale de la jeunesse ouverte le 12 août dernier.

« Les guerres peuvent faire des ravages inimaginables parmi les enfants et les jeunes adultes qui, n'ayant trop souvent pas les moyens de faire entendre leurs inquiétudes, sont condamnés à souffrir en silence », déclare Philip Spoerri, directeur du droit international au CICR. « L'objectif d'un tel concours est de donner à des jeunes l'occasion d'échanger et de confronter leurs expériences, et à nous d'en tirer les enseignements. Cette compétition, espérons-le, mettra en lumière les défis face auxquels la guerre place ces jeunes, tout en faisant ressortir les espoirs, les convictions et les rêves qui sont les leurs. »

Les gagnants seront invités à se rendre dans un pays ayant été le théâtre d'un conflit armé - Géorgie, Liban, Libéria ou Philippines -, où ils pourront s'entretenir avec d'autres jeunes qui ont été directement aux prises avec la violence des armes ou qui en ont subi les conséquences. Chacun sera accueilli dans une délégation du CICR et aura l'occasion de suivre les activités menées par l'institution et/ou la Société nationale du pays en question. En outre, les futurs reporters seront encadrés par des experts du CICR qui les guideront dans la manière de rendre compte de questions d'intérêt humanitaire.

« Écouter les nouvelles ou lire un article qu'un de ses amis a publié sur Facebook est une chose ; se retrouver face à face avec une personne de son âge et prendre réellement conscience des épreuves qu'elle a endurées en est une autre », explique Nicole Martins-Maag, responsable du projet Jeunesse du CICR. « Il s'agit là d'une occasion en or offerte à quelques jeunes adultes aux talents avérés de découvrir une nouvelle culture, de remettre en cause leur manière de voir les choses, d'échanger des points de vue sur des sujets sensibles et de donner la parole à d'autres jeunes. C'est aussi, pour eux, la possibilité de prendre position et de dire, avec leurs propres mots, ce qui doit changer. »

Au terme de leur séjour d'une semaine, les heureux concurrents feront un rapport dans lequel ils relateront ce qu'ils ont vécu sur le terrain. Le résultat de leur travail sera ensuite présenté lors d'une cérémonie qui se déroulera le 8 mai 2011 à Genève, dans le cadre de la Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant.

Pour participer, les candidats doivent démontrer de bonnes compétences en communication et un intérêt marqué pour les questions concernant les jeunes. Ils doivent également pouvoir justifier d'une expérience de volontariat dans le domaine social ou humanitaire et vouloir contribuer à changer la vie de leurs semblables. En vue de leur sélection, les reporters en herbe soumettront un article, un reportage photo ou une courte vidéo sur un sujet d'intérêt humanitaire de leur choix. Les travaux seront jugés en fonction de leur qualité rédactionnelle, de leur originalité et de leur pertinence. Âgés de 18 à 25 ans, les candidats doivent être titulaires d'un passeport en cours de validité et disponibles pour voyager en janvier ou février 2011. Les jeunes adultes du monde entier sont encouragés à concourir.

La date limite de candidature est fixée au 1er octobre 2010. Les personnes sélectionnées seront averties au plus tard le 1er novembre. Les conditions de participation détaillées peuvent être consultées à l'adresse : www.icrc.org/fre/concours.


Actualité du monde des associations et en particulier tout ce qui touche au monde associatif des jeunes et des étudiants


les associations étudiantes sont de réelles micro-entreprises. elles vont non seulement permettre aux fondateurs de vivre une aventure humaine unique, mais aussi de compléter leur cv en prouvant leur sens de l'initiative. capcampus, le site portail de la communauté étudiante (bde, entreprises étudiantes, associations) vous dévoile toutes les ficelles pour créer, financer et animer votre propre association étudiante.


FERMER