A la découverte de Tendances Capitale(s)

Un blog dédié au luxe et à la Mode.

Publié le 28 avril 2007
A la découverte de Tendances Capitale(s)

Capcampus

Quand le blog Tendances Capitale(s) a-t-il été créé ? Par qui?

Lejeune Yannick, directeur Internet IONIS Education Group

Le blog Tendances Capitale(s) (www.tendances-capitales.com) a été créé par des étudiants de l’ISEG Paris (www.paris.iseg.fr) en collaboration avec les équipes pédagogiques et internet de cette école de commerce en juillet 2006.






Photo : Charlène Tardif et Marion Ladevie, rédactrices de Tendances Capitale(s)

Capcampus

Comment est venue l'idée de créer ce blog ?

Lejeune Yannick

L’ISEG a choisi d’inscrire une partie des sujets d’étude de ses étudiants dans la dynamique économique des régions dans lesquelles se trouvent les établissements. Pour Paris et l’Ile de France, les sujets du Luxe et de la Mode se sont vite imposés. Les enseignants de l’école qui y participent sont des spécialistes du marketing et de la communication, il leur était donc évident qu’un bon moyen de valoriser le travail de leurs élèves était de le faire sur le web au travers d’un blog.

Lejeune Yannick

Capcampus

Dans quel but ?

Lejeune Yannick

Le premier, déjà atteint, était de présenter les élèves de l’ISEG en tant qu’interlocuteurs et relais des professionnels de ce domaine. Aujourd’hui, nombreuses sont les marques qui font appel aux étudiants-rédacteurs de Tendances Capitales pour leur proposer de participer au lancement d’un produit, à la mise en place d’un événement voire même de rejoindre leurs équipes.

La seconde fonction du blog, qui devrait être mise en application durant l’été, est de diffuser les études sectorielles réalisées par les étudiants. Celles-ci portent sur différents sujets allant de l’économie du diamant jusqu’à celle de l’hôtellerie de luxe en passant par la haute-couture, etc.

Capcampus

Sur quel(s) concept(s) se base-t-il? Son état d'esprit, les messages qu'il veut transmettre ?

Lejeune Yannick

L’idée est pour l’instant celle d’un webmagasine sur les tendances. On veut montrer ce qui « buzze » dans l’univers du luxe, ce qui est à la mode aujourd’hui, ce qui le sera demain. S’il y a un message, c’est qu’au-delà des paillettes, les secteurs du luxe et de la mode représente un marché dynamique et important au sein duquel Paris reste une ville-phare.

Capcampus

Quels types de news donnez-vous via votre blog ?

Lejeune Yannick

Pour l’instant, l’approche est donc très consumer mag, on parle de produits, d’expos, ça reste grand public. Le traitement des nouvelles qu’elles soient textuelles ou vidéos se fait sur un ton qu’on espère sérieux mais un peu décalé… Difficile d’affirmer la nécessité de posséder une clé USB à 10 K€ ou un téléphone à 100 K€ mais cela reste intéressant de montrer qu’il existe des acheteurs potentiels pour ce type de produit…

Capcampus

Quelles en sont les sources ?

Lejeune Yannick

Principalement les agences de placement de produits qui nous envoie des communiqués. On s’inspire également de ce qui fait le buzz du moment dans la blogosphère et puis de l’activité pédagogique de nos étudiants. Dernièrement, l’ISEG Paris a organisé un voyage à Anvers dans l’univers des diamantaires, ça ouvre de nombreux sujets…

Capcampus

Votre blog est tourné vers le luxe et la mode mais les news et les conseils ne s'adressent-t-ils qu'aux passionnés du luxe ou aux personnes « ayant les moyens » ?

Lejeune Yannick

Le blog s’adresse à tous les lecteurs qui peuvent être intéressés par le luxe, la mode et les tendances d’aujourd’hui. Je ne crois pas que le ton de nos étudiants corresponde aux attentes de ceux qui « ont les moyens », on est plus là pour informer et divertir ceux qui s’intéressent au sujet. L’année prochaine, les études que nous ajouterons au blog permettront de s’adresser en plus aux professionnels de ce secteur. En attendant, on vise surtout ceux qui rêvent de travailler dans cet univers ou qui le font déjà.





Un blog qui fait la différence...

Un blog qui fait la différence...

Capcampus

Comment êtes-vous arrivé à vous faire une place dans ce milieu ?

Lejeune Yannick

C'est assez simple quand on a les bonnes connexions. La blogosphère parisienne est un tout petit univers où il suffit de faire les choses avec honnêteté et dynamisme pour se faire des contacts. En l'occurrence, nous avons proposé à un certain nombre de bloggers et de bloggeuses très lus de venir nous rejoindre autour d'événements co-organisés par des marques tendances, les étudiants de l'ISEG et le blog Tendances Capitales. Cela a suffi à donner l'impulsion de départ.



Capcampus

Comment vous positionnez-vous par rapport à vos concurrents?Quelle est votre différence?

Lejeune Yannick

Par rapport à certains de nos concurrents, Tendances Capitale(s) a l'avantage d'avoir une totale liberté de ton. Nous ne sommes pas tributaires d'accord avec les grandes marques, nous n'avons pas besoin de leur publicité pour fonctionner et nos étudiants sont encore assez neufs dans ce milieu pour ne pas subir de pressions. L'autre avantage c'est que nos rédacteurs ont l'âge de la plupart de nos lecteurs, ils ne font donc pas « semblant » d'être jeunes, ils le sont ! De là, on peut dire que la manière d'écrire reste libre, critique et fraiche...

Capcampus

Comment se sont passées les premières étapes de la création du blog ?

Lejeune Yannick

Assez simplement, l'équipe technique qui se cache derrière gère plus d?une quarantaine de blogs dont d'autres blogs liés à des écoles ISEG (www.sitesplanete.com, sur le développement durable, www.wine-food.fr, sur le secteur de la haute gastronomie). Il a juste fallu enseigner la manière d'écrire pour le web aux étudiants qui se cachent derrière. On leur a également apporté un soutien spécifique en webmarketing ainsi que quelques rudiments techniques comme ce qu?est le RSS, à quoi sert un trackback et d'autres bloggeries ?

Capcampus

Comment le faîtes vous connaître?

Lejeune Yannick

Pour l'instant principalement par le bouche-à-oreille qu'il soit spontané ou consécutif à un événement organisé par le blog.

Capcampus

Pourquoi avoir choisi un blog plutôt qu'un site internet ?

Lejeune Yannick

D'abord parce qu'il y a dans l'idée même du projet un parallèle entre le caractère éphémère des produits et celui des articles d'un blog. Ensuite parce qu'il y est facile d'engager une conversation au travers des commentaires et enfin parce que comme pour beaucoup la facilité d'utilisation du système est un plus pour les étudiants.



Un message à faire passer...

Un message à faire passer...

Capcampus

Aujourd'hui votre blog a pris de l'ampleur. Quel est le pire souvenir depuis sa création ?

Lejeune Yannick

Rien de bien méchant?

Capcampus

Et le meilleur ?

Lejeune Yannick

Probablement la soirée « bloggeuses » et le relooking « bloggers » organisés avec la marque Freeman T. Porter.

Capcampus

Quel message auriez-vous envie de donner à d'autres étudiants qui voudraient se lancer dans la création d'un blog ?

Lejeune Yannick

Soyez honnêtes, soyez réguliers, soyez innovants?

Capcampus

Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Lejeune Yannick

N?hésitez pas à venir laisser quelques commentaires, on les prend en compte et l?équipe y répond toujours.



FERMER