Interview de Didem Engin

Melle Didem Engin, fondatrice de l'entreprise Renova nous a accordé une interview !

Publié le 28 mai 2008
Interview de Didem Engin

Capcampus

Pouvez-vous nous présenter la société Renova ?

Didem Engin

RENOVA Conseil en Investissement et Etudes Economiques est un cabinet de conseil qui a été fondée afin : d’aider les entreprises privées à développer des stratégies pour la préparation de leur offres pour les marchés publics internationaux, d’accompagner les entreprises françaises intéressées par le marché turc, et de développer et de mettre en œuvre des recherches et des projets qui soutiennent le développement économique, social et régional de la Turquie.RENOVA se spécialise dans les secteurs de l’industrie, de l’énergie, de la finance, de l’environnement, des technologies de l’information et de la communication, des télécommunications, du tourisme, du transport, de l’agriculture et de l’alimentation. Nous avons aidé nos clients à mettre en œuvre des projets dans différents pays, tels que l’Albanie, l’Allemagne, la Belgique, la Bulgarie, la Croatie, l’Egypte, les Etats-Unis, la France, la Hongrie, l’Irlande, la Jordanie, la République de Malte, le Maroc, l’Ouzbékistan, la Pologne, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Serbie, la Syrie, la Turquie. De plus, le renforcement des relations économiques et commerciales entre les sociétés turques et françaises se trouve parmi nos buts principaux.

Notre site web, www.renova.com.tr, inclut le détail de nos activités et de nos références.

Capcampus

Quand avez-vous fondé Renova ?

Didem Engin

En Avril 2004.

Capcampus

Quel a été votre parcours ?

Didem Engin

J’ai obtenu mon Bac S au Lycée français Charles de Gaulle à Ankara et mon diplôme en génie industriel à l’Université Galatasaray. J’ai ensuite poursuivi mon DEA en Etudes économiques européennes au Collège d’Europe à Bruges (Belgique), en obtenant la Bourse Jean Monnet de la Commission européenne. Suite à mes études, j’ai commencé à travailler pour Pricewaterhouse Coopers pour le projet de mise en place de l’Unité Centrale de Finance et des Contrats (CFCU), qui est l’autorité contractuelle responsable du budget, des appels d’offre, des contrats et de la finance des programmes financés par l’Union européenne en Turquie. J’ai eu l’occasion de travailler sur plusieurs projets de développement régional, économique et social, qui ont pour but de préparer la Turquie à l’adhésion à l’UE. J’ai quitté la CFCU en début 2004, afin de fonder RENOVA.

Capcampus

Quelles sont vos exigences en matière de politique de recrutement ?

Didem Engin

La créativité, l’esprit du travail d’équipe, la capacité à prendre des initiatives, la maîtrise parfaite des langues étrangères (surtout l’anglais et le français).

Capcampus

Un stage peut-il déboucher sur une embauche ?

Didem Engin

Oui, le stage est un moyen pour nous de voir si le/la stagiaire peut partager les valeurs de notre société, peut s’adapter à notre travail.

Capcampus

Quels métiers sont proposés comme Premier Emploi ?

Didem Engin

Les jeunes commencent par être assistant consultant ou assistant de recherche. Une formation interne est fournie sur nos méthodes de travail, en début de travail.

Capcampus

Y’a-t-il une formation plus demandée qu’une autre ? Si oui, pourquoi ?

Didem Engin

Ce qui est important pour nous c’est la créativité, la volonté, l’ambition. Nous voulons travailler avec des personnes qui ont « out of the box thinking ».

Capcampus

Proposez-vous des stages pour les étudiants étrangers ?

Didem Engin

Oui, nous proposons des stages pour les étudiants étrangers, car tous les projets que nous menons sont des projets internationaux. La maîtrise parfaite du français et de l’anglais est obligatoire. La connaissance du turc est un avantage.

Capcampus

Votre pire souvenir dans la création de Renova ?

Didem Engin

Tous mes souvenirs de RENOVA sont de bons souvenirs.

Capcampus

Et le meilleur ?

Didem Engin

Fêter chaque année l’anniversaire de RENOVA avec notre équipe de consultants et célébrer la mise en œuvre de nouveaux projets.

Capcampus

Un dernier mot à nos lecteurs ?

Didem Engin

Essayez de profiter des stages dans les institutions ou sociétés internationales, qui vous permettront de travailler dans des projets non pas simplement en France, mais aussi dans d’autres pays, pour que vous puissiez découvrir d’autres cultures et expériences.

Capcampus

Merci d’avoir répondu à cette interview et bonne continuation pour la suite !


FERMER