Interview du créateur Philippe Zorzetto

Né à Carcassonne, dans une famille d'artisans ébénistes, il explore en lui, de nombreuses années plus tard, un goût inestimable pour la Création ...

Publié le 25 juin 2008
Interview du créateur Philippe Zorzetto

Capcampus

Pourquoi avoir choisi le métier de Créateur ?

Philippe Zorzetto

J’ai choisi le métier de créateur car c’est un métier où l’on doit toujours être en éveil et où il faut sans cesse se remettre en question. Mais avant d’être un créateur je me définis plutôt comme un artisan

Capcampus

Quel a été votre parcours ?

Philippe Zorzetto

J'ai un parcours assez atypique. Je viens d’une famille d’artisans et j ai passé mon enfance dans l’atelier de mon père ; c’est là que j’ai développé un goût pour les matières nobles, le travail du bois et du cuir. Après un passage dans le monde de la publicité puis du packaging j’ai eu le sentiment de tourner en rond. J’ai alors dessiné ma première collection de chaussures puis je me suis formé aux techniques artisanales dans les ateliers de la région de Elda, le haut lieux de la chaussure de luxe en Espagne. Croyez moi il n’y a pas de meilleures formations !

Capcampus

Pourquoi s’être inspiré du style « Dandy » des années 30 ?

Philippe Zorzetto

Par hasard, j’ai retrouvé des esquisses dessinées par mon grand père à la fin des années 30 et je m’en suis inspiré pour ma propre collection. Je suis aussi un inconditionnel des livres de Francis Scott Fitzgerald.

Capcampus

Et du style Rock des années 60 ?

Philippe Zorzetto

J’écoute beaucoup de rock et la musique à une grande place dans ma vie. Même si je n’ai pas connu cette époque, je trouve que les années 60 ont été une époque artistique d’une richesse incroyable qui continue à nous influencer.

Capcampus

Vos chaussures sont originales, comment faites vous pour garder l’inspiration et la créativité ?

Philippe Zorzetto

J’essaye d’être ouvert et curieux et de voir le maximum d’expositions, de films. Les voyages sont aussi une source d’inspirations incroyables. Je crois que l’inspiration vient de l’ouverture aux autres.

Capcampus

A quoi ressemble une journée type lorsque l'on exerce ce métier ?

Philippe Zorzetto

En ce moment, je passe beaucoup de temps dans ma première boutique au 106 rue Vieille du Temple à Paris car c’est très important pour moi de rencontrer et de parler avec mes clients, de leur expliquer d’où viennent et comment sont faites les chaussures. Je tiens à créer un espace de convivialité et d’échanges.

Capcampus

Votre pire souvenir dans le monde de la création ?

Philippe Zorzetto

Un jour de présentation de ma collection aux acheteurs, j'ai reçu mes prototypes quelques minutes avant. Un grand moment de stress que chaque créateur connaîtra dans sa vie !

Capcampus

Et le meilleur ?

Philippe Zorzetto

Mes meilleurs souvenirs sont lorsque je vois mes créations portées dans la rue et lorsque mes clients reviennent et me félicitent pour la qualité de mes chaussures. C’est ce qui me fait le plus plaisir.

Capcampus

Que diriez-vous aux jeunes souhaitant exercer ce métier ?

Philippe Zorzetto

Je leurs dirai qu’il faut bien finaliser son projet, écouter les conseils sans pour autant dénaturer ses idées initiales. Ce sont souvent les meilleures.

Capcampus

Un dernier mot à nos lecteurs ?

Philippe Zorzetto

N’ayez pas peur de foncer et de commette des erreurs car elles sont souvent très formatrices. Ce qui est impardonnable c’est de ne rien faire.

Capcampus

Merci et à bientôt !


FERMER