Cap sur les championnats de France de Parachutisme


organisés par la Fédération Française de Parachutisme, se tiendront sur l’aéroport de Vichy-Charmeil (03) du 8 au 11 aout 2013
Cap sur les championnats de France de Parachutisme

Les championnats de France de Parachutisme, organisés par la Fédération Française de Parachutisme, se tiendront sur l’aéroport de Vichy-Charmeil (03) du 8 au 11 aout 2013. En individuel ou par équipe, les parachutistes sélectionnés lors des Coupes de France viendront s’affronter dans toutes les disciplines, hormis le canopy-piloting, durant ces 4 jours. En amont, du 4 au 6 août, en partenariat avec la section handisport de l’ASM Omnisports, se déroulera le stage «parachutisme et handicap», vitrine témoignant de l’engagement de la FFP dans ce domaine. Des sportifs, atteints d’un handicap, seront formés et encadrés durant ces 3 jours par des professionnels agréés par la FFP. Alternant théorie et pratique, ils effectueront des sauts en tandem. Cette mise en oeuvre, exemplaire et fédératrice, a pour objectif de définir les besoins en fonction des pathologies, mutualiser la méthodologie, et inciter Clubs, Ecoles et Ligues parachutistes, dans toutes les régions, au déploiement d’initiatives de cet ordre. En partenariat avec la Fédération Française Handisport, des sportifs ayant participé aux Jeux para-olympiques 2012 seront également présents.

  • Des championnats entre compétitions et convivialité


Organisé par la Fédération Française de Parachutisme, les 56es Championnats de France vont décerner le titre de «Champion de France» dans les différentes disciplines reconnues internationalement : Précision d’atterrissage en individuel et par équipe, Voltige Individuelle, Vol Relatif à 4, Vol Relatif à 8, Vol Relatif Vertical, Voile Contact à 2, Voile Contact à 4, Free Fly, Free Style.


Aboutissement des sélections durant les Coupes de France, ils marquent le départ d’un nouveau cycle et permettent de tester tous les compétiteurs. Ils sont plus de 300 à être attendus à Charmeil, dont un tiers de femmes. Il faut rappeler que beaucoup de disciplines sont mixtes -open-, et qu’aux derniers Championnats du monde, à Dubaï, des françaises ont été sacrées championnes du monde devant leurs rivaux masculins.
Mais pour la FFP et la ville de Vichy, partenaire essentiel, les championnats commencent bien avant le 8 août ! C’est toute une logistique qui se met en route 10 jours avant. Une aire de camping et des sanitaires provisoires comprenant WC et douches, des barnums pour l’espace restauration, les salles de pliage de parachutes, de briefing,…. sont installés sur le terrain enherbé devant le hall de l’aéroport. Des centaines de mètres de barrières séparant les différents espaces, camping, parkings sont installées par la ville de Vichy. Sans oublier les mobil-homes dans lesquels sont aménagées les salles de jugements. Les juges doivent pouvoir visionner sur des écrans plats les images prises par les vidéomen des équipes de saut et, ce, grâce à des logiciels spécifiques de jugement. Sans juges équipés de tout ce matériel aux normes internationales, il ne peut y avoir de compétition. Ils seront plus de trente à oeuvrer lors de ces 56es Championnats de France.


Techniciens, bénévoles, juges, pilotes, personnel de la FFP,.. ce sont plus de 100 personnes qui vont permettre le bon déroulement de cet événement majeur dans le monde parachutiste français.


Le hall de l’aéroport est totalement réaménagé et réservé aux seuls compétiteurs et membres du staff. Une salle d’appel permet de regrouper les parachutistes devant embarquer. Cinq avions et leurs pilotes assureront les rotations du lever au coucher du soleil,… si la météo se veut aussi clémente que par le passé !


Tout sera prêt pour assurer plus de 4.000 sauts en 4 jours. L’aérologie est analysée en temps réel et la sécurité sera en permanence assurée pour la sureté des vols et des largages. Rien n’est laissé au hasard. La consommation d’alcool, mais aussi de tout produit prohibé, est interdite pendant la compétition. Des contrôles d’alcoolémie pourront être effectués avant l’embarquement. Tout contrôle positif sera éliminatoire.



La remise des podiums aura lieu le dimanche 11 août à partir de 15 heures.

  • Un stage «parachutisme et handicap»

 

La FFP a la volonté d’ouvrir de plus en plus la pratique du parachutisme aux personnes à mobilité réduite. En partenariat avec la section Handisport de l’ASM Omnisports, la FFP organise un stage de trois jours avec au moins 2 sauts en tandem pour une douzaine de personnes à mobilité réduite. Jean-Michel Poulet, Directeur Technique National, entre autres, assurera la coordination technique et la formation dispensée durant ce stage. Les sauts en tandem seront effectués par des moniteurs dûment formés pour le saut avec des personnes en situation de handicap. Ce stage aura valeur d’exemple afin d’être déployé, ensuite, dans toutes les écoles de parachutisme de la Fédération. La FFP souhaite très rapidement mettre en place une compétition, sous forme de challenge, de sauts en tandem pour personne à mobilité réduite. Les participants à ce stage ont naturellement obtenu un accord médical, après concertation entre le Médecin de la Fédération et leur médecin référent. D’autres, volontaires et qui se faisaient une joie de participer, n’ont pu avoir le feu vert médical, à leur grande déception. Ce stage a pu être mis en place grâce au soutien du Ministère de la Jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, du Conseil Régional d’Auvergne, de la Caisse d’Epargne d’Auvergne et du Limousin, d’EDF, d’Entreprises ASM en Mêlées.

En savoir plus Publié le 12 juillet 2013

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Actualité

Actualité

Envie de bouger ? Découvrer ici les salons, les expos et tous les bons plans à ne pas manquer qui vous emmenerons au bout du monde.

A LIRE ÉGALEMENT

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
FERMER