Rechercher une Offre d'emploi

Le permis de conduire, sésame indispensable pour trouver un emploi ?

Au fait combien cela coute et comment cela marche

Publié le 24 juillet 2014
Le permis de conduire, sésame indispensable pour trouver un emploi ?

Les chiffres ne sont toujours pas au rendez-vous. Trop cher, trop long et trop difficile, notre bon vieux permis de conduire est la cible de toutes les critiques et l'objet de toutes les réformes... du moins sur le papier. Avec un taux de réussite inférieur à 55%, il est statistiquement plus difficile à obtenir que le Baccalauréat. Sans parler de son coût exorbitant, variant de 1650€ en moyenne pour les plus chanceux qui l'obtiennent du premier coup, à 2200€ et 3 mois d'attente pour ceux qui doivent le repasser.
Alors, démotivés ?
Vous ne devriez pas, tant le précieux papier rose reste un b.a-.ba dans nombre de secteurs pour décrocher un emploi. État des lieux.

  • Dans le monde rural et périurbain

Le permis de conduire est également un bon révélateur d'inégalités sociales, liées notamment à la géographie. En effet, que vous habitiez en plein cœur de Paris ou au fin fond de la Corrèze, la nécessité de le posséder ne sera pas la même. Et c'est évidemment vrai dans bien d'autres domaines, comme le révélait déjà Jean-François Gravier dans son célèbre ouvrage Paris et le désert français.
Mais comment l'expliquer ?
Deux zones sont particulièrement concernées : les campagnes et les zones périurbaines (communément appelées « banlieues »). Dans ces deux cas de figure, les entreprises sont souvent excentrées et les dessertes en transports en commun assez limitées. Pour devenir financièrement indépendant, le permis devient une absolue nécessité. Sans le fameux papier rose, il est quasiment impossible de trouver du travail dans le milieu rural. Et ce que l'on demande en premier dans les agences d'intérim, c'est très souvent le permis. L'adage « Pas de voiture, pas de travail » peut vite se transformer en cercle vicieux dans ces zones rurales ou près de 20% des moins de 26 ans sont au chômage.

  • Se donner toutes les chances de réussite

Face à un tel constat, autant mettre toutes les chances de son côté pour le réussir, et si possible du premier coup. Ne négligez pas la préparation, tout d'abord pour l'examen théorique en révisant vos classiques depuis votre ordinateur sur un site comme Codeclic.com puis pour l'examen pratique, avec une liste de 6 astuces pour le passer à moindre coût. Alors en attendant que les propositions ambitieuses de réforme du permis soient un jour mises en œuvre, n'attendez plus pour vous donner le maximum de chances de réussir un examen, ô combien important en ces temps de crise pour trouver un emploi.


FERMER