.

ETUDIANTS : OUVRIR UN COMPTE A L'ETRANGER

Il peut être utile, même pour un séjour de courte durée, d’ouvrir un compte dans une banque du pays où l'étudiant réside, pour simplifier les virements et les paiements.

Publié le 30 juin 2014
ETUDIANTS : OUVRIR UN COMPTE A L'ETRANGER

L'ouverture d'un compte bancaire pour un étudiant en séjour à l'étranger n'est pas obligatoire. Le compte ouvert en France peut suffire. De nombreuses banques françaises proposent des offres pour les étudiants à l'étranger qui réduisent ou suppriment les frais liés aux opérations internationales.

Si la durée du séjour est supérieure à 6 mois, l'ouverture d'un compte bancaire dans le pays d'accueil est indispensable pour payer vos dépenses principales (loyers, alimentation, etc.). Il est important de se renseigner sur le mode de fonctionnement du compte et des services bancaires liés à ce compte, qui peuvent différer des règles françaises. Il est également nécessaire de s'informer sur les tarifs bancaires, très différents d'un pays à l'autre.

La procédure à suivre...

Une banque locale peut vous être recommandée par votre banque française pour faciliter vos démarches administratives (partenariats ou filiales). Chaque banque étrangère possède ses propres règles quant à l'ouverture d'un compte en banque pour un étudiant étranger.

Le client doit fournir les documents suivants : pièce d'identité, relevé d'identité bancaire (RIB) du compte du pays d'origine du client, attestation de domicile... D'autres documents peuvent être demandés, comme une lettre de référence d'un employeur (Royaume-Uni) ou une attestation de non résidence (Espagne).

Quels moyens de paiement privilégier à l'étranger ?

La carte bancaire constitue le moyen le plus simple pour régler ses achats à l'étranger. En zone euro, les paiements sont gratuits. Les retraits d'espèces sont facturés dans les mêmes conditions qu'en France.

Hors zone euro, une commission est prélevée lors du retrait d'argent et du paiement. Elle se compose d'un montant forfaitaire et d'une partie variable sur le montant de l'opération. Il est ainsi conseillé de retirer une somme d'argent importante plutôt que plusieurs retraits de petits montants pour éviter de multiplier ces coûts. Des partenariats entre banques françaises et étrangères existent, qui permettent de retirer des espèces sans frais supplémentaires.

Si vous ne souhaitez pas utiliser votre carte bancaire à l'étranger, il est toujours possible de changer des euros contre des devises auprès de votre banque ou d'un bureau de change (frais de change généralement plus faibles auprès des banques).

Pour les urgences, il est possible de recevoir de l'argent liquide, via des entreprises spécialisées dans le transfert d'argent, comme Western Union ou Money Gram. Une alternative efficace mais coûteuse afin d'obtenir des liquidités rapidement.

Des moyens de paiement adaptés aux voyages

Certains modes de paiement facilitent les échanges d'argent à l'étranger, comme les chèques de voyage. Le montant de ces chèques est préétabli dans la devise souhaitée. L'achat et l'encaissement des chèques de voyage sont facturés par la banque émettrice. L'avantage principal de ce moyen de paiement réside dans son remboursement total en cas de perte ou de vol, après mise en opposition auprès de votre banque.


Banques Prêts


Pour parer à vos petits soucis d'argent, les banques offrent de plus en plus de prêts à des taux défiant toute concurrence. Nous avons donc consacré un petit guide, qui vous expliquera comment poser les bonnes bases pour gérer votre argent. N'oubliez pas de consulter en outre notre rubrique "Bourse" et restez branchés avec Capcampus, le web malin des étudiants futés.


FERMER