Le Crédit Etudes et étudiant : les pièges à éviter !

Le Crédit Etudes : Les erreurs à ne pas commettre

Publié le 15 mars 2005


Visitez le site - les clés de la banque -


15 Mars 2005

Il est important de bien estimer ses besoins pour déterminer le montant du crédit, mais il est tout aussi essentiel d'évaluer correctement la charge de remboursement que vous aurez à supporter pendant la phase de remboursement. Si c'est possible, prévoyez une marge de manoeuvre entre la fin de vos études et le début des remboursements pour le cas où vos études s'avéreraient un peu plus longues que prévu.

Prenez également en compte pour la détermination du montant à emprunter, que vos remboursements commenceront lors de votre entrée dans la vie active, c'est-à-dire à une période où vos besoins de financement pour vous équiper (logement, voiture, etc.) pourraient être plus importants qu'aujourd'hui. Votre capacité de remboursement vous permettra-t-elle alors de prendre un autre crédit ?

Si, comme beaucoup d'étudiants, vous ne pouvez pas justifier de revenus réguliers et suffisants au moment où vous montez le dossier, il vous sera demandé la caution d'un parent ou d'un proche qui co-signera l'acte de prêt. Ses propres revenus et charges seront pris en compte pour calculer le taux d'endettement. Il lui reviendra en effet de rembourser le crédit en cas de défaillance de votre part.


Banques Prêts


Pour parer à vos petits soucis d'argent, les banques offrent de plus en plus de prêts à des taux défiant toute concurrence. Nous avons donc consacré un petit guide, qui vous expliquera comment poser les bonnes bases pour gérer votre argent. N'oubliez pas de consulter en outre notre rubrique "Bourse" et restez branchés avec Capcampus, le web malin des étudiants futés.


FERMER