« Le Redbull Beat it débarque à Paris »

Le Redbull Beat it, évènement majeur de danse urbaine, a époustouflé les quelques centaines de jeunes venus assister au spectacle. Le rendez-vous a été donné le 15 juillet dernier sous le dôme de métro de Saint-Lazare (Paris).

Publié le 19 juillet 2013

Les amateurs de danse étaient venus en masse pour assister à l'évènement. Il faut dire que le Red Bull Beat it a encore tenu ses promesses : du show, de l'ambiance et beaucoup de fun. Après une édition à Nantes au cours de laquelle 4 danseurs ont été retenus, c'est dans la capitale française, sous le dôme de métro de Saint-Lazare, que le spectacle s'est tenu.

Une ambiance électrique

Les couloirs du métro de Saint-Lazare ont vibré au rythme des danseurs du Red Bull Beat it. Huit danseurs de hip-hop professionnel se sont défiés sous les yeux intrigués des spectateurs, également jury pour l'occasion. Les participants se sont d'abord affrontés sur une playlist des plus variées (de Francky Vincent à Michael Jackson) avant de livrer leurs prestations personnelles. Le défi était de taille puisqu'ils ont dû improviser pour séduire un public exigeant.

Les prestations des danseurs combinées à leur bonne humeur communicative ont permis aux Parisiens d'être enthousiasmés et de découvrir toutes les disciplines de la danse hip-hop.

Du show et de la victoire

Au terme du battle, quatre finalistes ont été désignés par la foule : Lindsay, Sarah, Diablo et Chakal. Une vague de cartons bleu et rouge a envahi le dôme de Saint-Lazare pour saluer le grand vainqueur du concours, Chakal. Le 7 novembre prochain, les 4 vainqueurs participeront à la finale nationale qui se tiendra au Casino de Dunkerque. Ils affronteront les 4 finalistes de l'édition nantaise qui a eu lieu en début d'année.

Red Bull Beat It, un événement unique

De l'énergie positive, de la grosse ambiance, du style et de la technique, ce sont quelques unes des caractéristiques de Red Bull Beat it. Cette compétition de danse urbaine casse les codes des battles classiques en mettant la danse à la portée de tous. En effet, Red Bull Beat it fait danser les compétiteurs non pas uniquement sur du Hip Hop, mais aussi sur des répertoires plus classiques comme ceux de Claude François ou de Michael Jackson. Dans ce battle, la polyvalence et l'improvisation sont les maitres mots.

Un dernier point : l'organisation du Red Bull Beat it s'opère de manière totalement aléatoire. Les dates et lieux de concours sont annoncés uniquement sur les réseaux sociaux.


FERMER