Diversité dans la formation des ingénieurs

Le concours international lancé par Airbus et le GEDC applaudit les initiatives visant à introduire la diversité dans la formation des ingénieurs

Publié le 09 octobre 2014
Diversité dans la formation des ingénieurs

Trois finalistes sélectionnés, dont un en Australie et deux aux Etats-Unis

Airbus, principal avionneur mondial, et le conseil mondial des doyens des facultés et écoles d'ingénieurs (GEDC - Global Engineering Deans Council), organisation internationale majeure spécialisée dans les programmes d'études d'ingénieurs, ont retenu trois candidats pour l'édition 2014 du «GEDC Airbus Diversity Award».

Ce prix prestigieux est décerné aux personnes ayant mené une action proactive en vue d'introduire davantage de diversité* dans les écoles et universités du monde entier formant des ingénieurs. Il récompense les initiatives visant à encourager les jeunes du monde entier à choisir des études d'ingénieurs et à les poursuivre, quel que soient leur profil ou leur origine socioculturelle. L'objectif à long terme de ce prix est d'accroître la diversité au sein de la communauté mondiale d'ingénieurs afin que l'industrie reflète la diversité des communautés qu'elle dessert.

Les trois finalistes, venant d'Australie et des Etats-Unis, ont été sélectionnés parmi plus de 20 candidats issus de 12 pays. Ils présenteront leurs idées devant un jury présidé par Charles Champion, Executive Vice President Engineering d'Airbus. Les critères de sélection porteront sur le succès quantifiable de l'initiative, la transférabilité du concept et sa capacité à inspirer d'autres initiatives en faveur de la diversité.

«A Airbus, nous sommes convaincus que la diversité contribue largement à l'innovation et à la performance», a déclaré Charles Champion. «Une plus grande diversité favorise le développement d'équipes plus inclusives, où chaque idée compte. C'est précisément le type de culture que nous encourageons à Airbus, et je tiens à féliciter les finalistes 2014 dont les résultats ont également démontré toutes les réalisations rendues possibles grâce à l'engagement et l'ambition.»

«Cette année, nous avons été particulièrement impressionnés par le nombre d'initiatives 'contagieuses', potentiellement applicables au sein des autres universités dans le monde», a expliqué John Beynon, Doyen Engineering de l'Université d'Adelaïde en Australie, et Président du GEDC. «Notre but est d'inspirer tous les leaders d'établissements formant des ingénieurs à se joindre à nous afin d'encourager et accroître la diversité de la communauté mondiale d'ingénieurs.»

Le nom du gagnant du concours 2014 sera annoncé à l'occasion du «World Engineering Education Forum» (WEEF) qui se tiendra à Dubaï le 3 décembre 2014, et auquel participeront d'éminents doyens ainsi que des représentants de l'industrie venus du monde entier. Un prix de 10 000 dollars sera remis au lauréat du concours, destiné à soutenir la poursuite de ses travaux dans ce domaine.

En octobre 2013, le tout premier prix de la diversité a été décerné à Ana Lazarin, de la Wichita State University (WSU), aux Etats-Unis, pour ses actions, ses programmes de recrutement et de rétention, qui ont permis d'accroître de 90 pour cent le nombre d'étudiants appartenant à des minorités sous-représentées au sein du College of Engineering de la WSU, au cours des cinq dernières années.


FERMER