IPSA, l'école d'ingénieurs de l'air, de l'espace et de la mobilité durable : Happy Birthday

L'IPSA, école du groupe IONIS fête ses 60 ans

Publié le 18 novembre 2021

60 ans d'innovation qui ont permis à l'école d'être reconnue par l'Etat et d'obtenir l'accréditation CTI pour délivrer le diplôme d'ingénieur, de développer son cursus sur deux campus, Toulouse et Lyon. Aujourd'hui l'IPSA prépare ses étudiants aux enjeux du monde de demain qui sera technologique et écologique.

LA CRÉATION DE L'IPSA

L'IPSA, Institut Polytechnique des Sciences Avancées a été créé en 1961, par un groupe d'ingénieurs du domaine aéronautique, Michel Cazin (secrétaire particulier de Louis de Broglie et directeur de la chaire mécanique du conservatoire national des airs et métiers), Maurice Pradier (ingénieur aérospatial), et Paul Lefort (Ingénieur et professeur d'hélicoptère). Rattaché en 1999 au Groupe IONIS, leader de l'enseignement privé, l'école forme les passionnés des domaines de l'aéronautique et du spatial, au travers de son cursus d'ingénieur spécialiste en 5 ans.

« L'IPSA est une école de passionnés, et choisir sa passion pour son futur métier, c'est se donner toutes les chances de réussir. Le groupe IONIS a choisi de miser sur la réussite de nos étudiants, c'est avec cette stratégie que l'IPSA est devenue une grande école d'ingénieur en aéronautique et aérospatial». Marc Sellam, Président Fondateur du groupe IONIS.

60 ANS D'INNOVATION

L'école n'a cessé de se développer, avec deux nouveaux campus, à Toulouse et à Lyon et d'innover, en rejoignant l'ISSAT (Institut au service du spatial, de ses applications et technologies) en 2008, puis en 2019, l'IPSA adhère à Aerospace Valley, pôle de compétitivité de portée mondiale. A partir de 2010, elle est reconnue par l'État et obtient en 2011 l'habilitation par la commission des titres d'ingénieur (CTI) à délivrer un diplôme d'ingénieur. Elle obtient en 2018, le label européen EUR-ACE10. Depuis le 1er janvier 2021, l'école est membre de l'Union des grandes écoles indépendantes. De 500 étudiants en 2003, l'école accueille maintenant 2000 étudiants et compte plus de 3000 diplômés.

LA RECHERCHE A L'IPSA

L'IPSA est à la pointe de la recherche, avec des laboratoires et du matériel de pointe, en phase avec les évolutions de deux grands domaines, la micro aéronautique et le calcul scientifique appliqué au domaine spatial. La politique scientifique de l'IPSA veille aux enjeux sociétaux et industriels de développement durable, notamment par un investissement dans la conception et le développement des systèmes intelligents (IA) et par l'intégration des sciences des données et de la décision dans le cursus (data mining, machine learning, deep learning).

CHANGEMENT DE STATUT

Au 1er juillet 2021, l'école change de statut et devient société à mission, avec comme raison d'être, de former «des ingénieur(e)s, audacieux, créatifs et innovants et qui ont une responsabilité humaine, éthique et sociétale : apporter une réponse globale aux futurs développements de l'industrie aéronautique, spatiale et des nouvelles mobilités qui intègre et maximise la protection de l'environnement et le développement durable.»

UNE ÉCOLE RÉACCREDITÉE PAR LA CTI EN 2021

En octobre dernier, la CTI, chargée d'évaluer toutes les formations d'ingénieur, accrédite l'IPSA à délivrer le titre d'ingénieur à ses diplômés : elle accorde également à l'école le droit de dispenser désormais sa formation d'ingénieur en cinq ans en intégralité sur son campus de Toulouse. Autant de raisons pour l'IPSA de se réjouir au moment d'aborder les prochains grands défis de l'aérospatial comme du monde des transports.

UN ANNIVERSAIRE SUR LE THÈME DE LA MOBILITÉ DURABLE

Pour fêter cet anniversaire, l'école organise une soirée le jeudi 18 novembre, en présence de Yann Arthus Bertrand et diffusera son film Legacy, qui montre une vision sensible et radicale de notre monde. L'école a fait évoluer sa baseline pour École d'ingénieurs de l'air, de l'espace et de la mobilité durable. Cela se traduit dans sa raison d'être, récemment publiée, tout comme la signature de l'accord de Grenoble, lors de la COP2 Etudiante, le 4 mai 2021.

« L'école prend un nouvel envol vers le monde de demain, plus écologique », Francis Pollet.


FERMER