La France et le Brésil collaborent sur la formation des ingénieurs

La France et le Brésil consolident leurs liens en matière de formations d'excellence d'ingénieurs

Publié le 11 mai 2007

Le « Forum franco-brésilien Entreprises – Formations d’ingénieurs (FFBEFI ) a réuni les 19 & 20 avril 2007 à São Paulo, Brésil, près de 180 acteurs des formations d’ingénieurs françaises et brésiliennes et une quinzaine d’entreprises dont 7 soutenaient financièrement l’évènement (Altran, Alstom, Crescendo, Géoservices, L’Oréal, Renault, St-Gobain).

Ce forum a confirmé la forte volonté des participants d’intensifier leur travail en partenariat, afin de favoriser l’adéquation entre la formation des ingénieurs et les attentes des entreprises dans un contexte mondialisé. Le « Forum franco-brésilien Entreprises – Formations d’ingénieurs » a révélé la diversité et la souplesse des modes de coopération existants allant de mobilités étudiante et enseignante de courte période jusqu’à des durées de formation dans le pays partenaire permettant l’obtention du double diplôme. Ces formations doivent comporter des stages qui constituent des périodes d’apprentissage en entreprise. Tous les acteurs présents ont souligné la richesse d’un séjour d’étude à l’étranger, justifiant un investissement accru des entreprises qui ont accueilli favorablement cette proposition.

A cette fin, les différentes parties ont exprimé la volonté de poursuivre leurs travaux en franchissant une nouvelle étape par la mise en place d’un dispositif chargé du suivi et du renforcement des partenariats entre établissements d’enseignement supérieur et entreprises des deux pays.

Ainsi un groupe réunissant universités, écoles et entreprises sera constitué dans les meilleurs délais pour définir le plan d’action proposé lors du Forum formations d’Ingénieurs –Entreprises.

Il y a lieu de signaler que cette dynamique forte rejoint par ailleurs, l’initiative du « Forum franco-brésilien Enseignement Supérieur et Recherche » dont la première édition devrait se tenir en France au cours du dernier trimestre 2007.

Le grand nombre d’entreprises et de réseaux d’établissements français et brésiliens présents, la convivialité des débats, la qualité des partenariats consolidés dans le cadre du programme « Brafitec » ( programme de partenariats entre établissements français et brésiliens pour développer la mobilité des élèves ingénieurs et des enseignants-chercheurs et organiser des forums de réflexion) l’engagement réaffirmé de la CAPES ( organisme crée par le ministère brésilien de l’éducation qui se nome :Coordenação de Aperfeiçoamento de Pessoal de Nível Superior ) et de la CDEFI (Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d’Ingénieurs) confirment la volonté réciproque des acteurs de poursuivre et amplifier les actions existantes et d’explorer de nouvelles voies de coopération.


FERMER