Mac-Bioré, le nouveau laboratoire expérimental en bioproduction qui réunit Sup'Biotech et l'IPSA

Objectif : faciliter le pilotage automatisé des bioréacteurs et de partager de nouvelles expériences et de nouvelles applications pratiques et pédagogiques, de façon à imaginer les bioréacteurs du futur

Publié le 01 juin 2021

Toutes deux membres du Groupe IONIS, Sup'Biotech, école d'ingénieurs en biotechnologies et l'IPSA, école d'ingénieurs en aéronautique et spatial, officialisent la création de Mac-Bioré (pour « Modélisation, Analyse, Contrôle de croissance en BIORÉacteurs »). L'objectif de ce laboratoire construit autour d'un projet commun en Bioproduction est de faciliter le pilotage automatisé des bioréacteurs et de partager de nouvelles expériences et de nouvelles applications pratiques et pédagogiques, de façon à imaginer les bioréacteurs du futur.

La bioproduction, un enjeu majeur pour la santé

En 2020, 80 % des nouveaux médicaments viennent des biotechnologies et notamment de la bioproduction, cette production de molécules à partir de cellules vivantes à qui on administre des produits (sucre, vitamines...) pour en assurer la croissance dans des bioréacteurs.

Dans ces bioréacteurs, on doit contrôler la température, la pression, le taux d'humidité, le pH et d'autres paramètres, grâce à l'acquisition de mesures opérées en temps réel grâce à des sondes et à des mesures hors-ligne d'échantillonnage manuelles.

Une collaboration IPSA / Sup'Biotech pour la construction d'un système 4.0

Le projet Mac-Bioré doit permettre de réaliser ce contrôle d'échantillon manuel de façon automatisée.

L'IPSA apportera ses compétences en Théorie du Contrôle, une discipline qui étudie la possibilité d'agir sur un système dynamique, largement enseignée tout au long de son Cycle ingénieur. Ses applications en aéronautique permettent de stabiliser n'importe quel système face à des perturbations extérieures, comme c'est la cas pour les avions.

Sup'Biotech, de son côté, partagera son expertise en Génie Fermentaire, discipline à laquelle ont été formés en 2021 un tiers de ses étudiants.

Un laboratoire expérimental pour les étudiants et pour les chercheurs du Groupe IONIS

Afin de travailler sur ces sujets et de relever ce défi, le laboratoire Mac-Bioré a été créé sur le campus parisien de Sup'Biotech. Équipé et mutualisé aux deux écoles, il permettra des travaux communs de recherche et le partage d'expériences autour de nouvelles activités pédagogiques.

Les élèves ingénieurs seront les premiers à bénéficier de cette synergie Bioprocédés - Contrôle des Systèmes. Un programme de collaboration pédagogique piloté par les deux équipes de recherche et intégrant la structure de formations existantes a été construit et permettra aux étudiants d'acquérir des compétences transverses leur donnant une meilleure attractivité sur le marché du travail.

Ce programme sera déployé dès l'année universitaire 2021-2022 et reposera sur deux étapes : l'initiation des étudiants de l'IPSA et de Sup'Biotech aux Bioprocédés et à la Théorie du Contrôle, puis la consolidation par un projet de fin d'études commun aux étudiants des deux écoles.

« Nous sommes très fiers de nous lancer dans cette collaboration et espérons que ce projet pourra être un jour développé sur une échelle industrielle, sachant à quel point le contrôle est important pour les fabricants de bioréacteurs », reconnaît Islam Boussada, Coordinateur scientifique IPSA du projet Mac-Bioré.

Pour sa part Souad Failihi, Responsable du Département de Bioproduction de Sup'Biotech, se réjouit « que ce projet puisse permettre l'implantation de l'usine 4 .0 au sein de ces écoles ».


Ecoles d'ingénieurs


Annuaire des Ecoles d'ingénieur, avec capcampus, le site portail de la communauté étudiante et des grandes écoles : Moteur des écoles d'ingénieur et l'actualité des campus coté ingé !


FERMER