Une Chaire « Prévention et performance dans le BTP »

L’OPPBTP, CentraleSupélec, la Fondation CentraleSupélec, VINCI Construction Terrassement et Eiffage Génie Civil lancent la Chaire « Prévention et performance dans le BTP »

Publié le 18 septembre 2020
Une Chaire « Prévention et performance dans le BTP »

La Chaire « Prévention et performance dans le BTP » est née des constatations d'une étude menée par l'Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) sur plus de 310 cas et qui atteste de l'impact positif de la prévention sur les performances économiques des entreprises.

Cette Chaire a trois objectifs :

  • renforcer la base académique des travaux sur les liens prévention/performance au sein des entreprises ;

  • leur proposer un outil pertinent en termes de prévention ;

  • comprendre les enjeux sociologiques associés.

Approfondir le lien entre prévention des risques et performance économique

Les études menées par l'OPPBTP mettent en évidence que les actions engagées en faveur de la prévention (formations, acquisition de matériels, aménagements) contribuent largement à la performance des entreprises (meilleure productivité, moins d'arrêts et d'accidents...).

La Chaire « Prévention et performance dans le BTP » lancée par l'OPPBTP, CentraleSupélec, la Fondation CentraleSupélec, VINCI Construction Terrassement et Eiffage Génie Civil souhaite prolonger ces travaux engagés par l'Organisme depuis dix ans et les approfondir pour mieux comprendre les interactions entre prévention et performance. Il s'agit également de valoriser une approche positive de la prévention et de la porter au mieux au sein des entreprises.

Une Chaire pour rechercher, enseigner et animer

Elle s'articule autour de trois axes :

  • Comprendre la relation prévention-performance par des recherches/actions en entreprises afin de prouver scientifiquement ce lien,
  • Expérimenter cette relation par la création d'un jeu d'entreprises destiné aux acteurs du BTP, pour leur faire prendre conscience que la prévention est créatrice de gains,
  • Piloter la relation entre prévention/performance par la création d'indicateurs permettant aux entreprises d'agir sur ces phénomènes.

Des programmes de recherche de haut niveau menés par une équipe de chercheurs pluridisciplinaires

La Chaire mise en place par les partenaires a pour objectif de développer des programmes de recherche de haut niveau et de diffuser les résultats obtenus le plus massivement possible auprès des acteurs du BTP.

Réalisés à CentraleSupélec au laboratoire de Génie Industriel, en étroite collaboration avec les étudiants des départements « Mécaniques, Génie Civil » et « Sciences Humaines et Sociales », les travaux, d'une durée de trois ans, seront coordonnés par deux responsables scientifiques, Christian Michelot (psychosociologue, enseignant à CentraleSupélec et chercheur associé au laboratoire de l'Université de Paris Nord) et Christian Griffault (enseignant à CentraleSupélec et professionnel du bâtiment). Des échanges entre les laboratoires, les étudiants, les partenaires de CentraleSupélec, comme l'Unité Transverse de Psychogénèse et Psychopathologie de l'Université Paris-13 (« UP13 ») et plus largement les acteurs économiques concernés par les travaux, seront nécessaires pour assurer l'interdisciplinarité des travaux.

Des représentants de l'OPPBTP et des entreprises partenaires seront étroitement associés à ces travaux et participeront activement à différents groupes de travail.

Les experts techniques et préventeurs de l'OPPBTP, ainsi que les partenaires, seront mobilisés tout au long des trois années et participeront activement à différents groupes de travail. Des réunions mensuelles, ainsi que des Comités de Pilotage tenus 2 à 3 fois par an, permettront de faire un point régulier sur l'avancée des travaux.

Les résultats seront présentés à un Comité Scientifique Consultatif pour avis et conseils, ainsi qu'à un Comité d'Orientation d'Évaluation qui évalue et oriente les travaux. Les travaux de recherche de la Chaire feront l'objet de communications régulières, ainsi que d'un rapport annuel de synthèse.

Des actions co-construites pour des retours d'expérience concrets

Afin de mieux comprendre et analyser les résultats des études menées, l'idée de mettre en place un jeu d'entreprises a été retenue pour expérimenter la relation entre prévention et performances.

Les joueurs, définis comme responsables prévention en entreprise, devront prendre des décisions intégrant ou non la prévention et en constater les impacts. Ce jeu d'entreprise pourra ainsi :

  • Faire évoluer les représentations des acteurs du BTP en se formant à la relation prévention-performance,
  • Permettre aux préventeurs de s'approprier l'approche positive de la prévention,
  • Contribuer à l'enseignement des élèves ingénieurs de l'école CentraleSupélec.

Par ailleurs, les entreprises partenaires déjà engagées dans la Chaire de Recherche et d'Enseignement « Prévention et Performance dans le BTP » seront impliquées à plusieurs niveaux :

  • Offrir aux chercheurs des terrains d'expérimentations pour des recherches-actions,
  • Faire des retours sur leur propres expériences,
  • Participer financièrement aux différentes étapes des recherches.

La Chaire reste ouverte à d'autres partenaires issus des secteurs du bâtiment, des travaux publics et de l'industrie.

« Le lancement officiel de cette Chaire est l'aboutissement d'une démarche engagée depuis plus de 10 ans par l'OPPBTP avec les premiers travaux en France sur la relation entre la prévention et la performance globale des entreprises. Nous estimons qu'il est essentiel en effet que la prévention soit totalement intégrée dans les problématiques business. CentraleSupelec est un acteur académique de premier plan, partenaire historique des entreprises de la construction dont nous sommes très fiers de l'engagement. Je remercie Vinci Construction Terrassement Eiffage Génie Civil et leurs présidents respectifs Benoit Denizot et Guillaume Sauvé qui apportent leur soutien à cette chaire. L'innovation devient un facteur structurant de la construction, il est important de développer les relations entre les acteurs de la recherche et les entreprises ; cette Chaire y contribue. » déclare Paul Duphil, Secrétaire général de l'OPPBTP.


FERMER