Serious games : Un business game pour un diplôme en poche !

L'ESC Chambéry, toujours plus de serious games dans la pédagogie de l'école

Publié le 02 juillet 2009
Serious games : Un business game pour un diplôme en poche !
l’ESC Chambéry innove toujours plus dans les applications des serious games. La rentrée 2009 apporte deux nouveautés d’importance et renforce le positionnement et l’expertise de l’école sur le créneau des jeux de simulation :

- mutation du traditionnel Grand Oral de sortie en jeu de simulation de reprise d’entreprise.

- mise en place d’une « mission innovation » pour les étudiants de troisième et dernière année, consacrée à un concours de scénarios pédagogiques. Les trois meilleurs seront retenus pour le lancement d’une collection de Learning games dans l’enseignement supérieur.

Une première : un business game pour clôturer une scolarité

Déjà largement utilisé au sein des enseignements, les jeux de simulations représentent une base de la recherche et du développement des connaissances des étudiants de l’ESC Chambéry. Forte de son expertise, l’école applique son savoir faire à l’évaluation de ses étudiants en fin de programme au travers d’un jeu de conduite d’entreprise. Par groupe de 5 étudiants issus d’options différentes, la promotion participera pendant 3 jours de 8 heures à 19h à ce jeu de reprise d’entreprise où les équipes se concurrencent à l’intérieur d’univers ou marchés de cinq entreprises. Chaque marché ou univers sera suivi par un administrateur. Le classement se fera par groupe sur l'ensemble de la promotion. Les étudiants seront jugés sur leur performance financière, sociale et commerciale ainsi que sur leur comportement au cours de cette mise en situation.

L’objectif est de créer l’événement autour de cette clôture de scolarité. La compétition donnera lieu à une animation spéciale, journal en temps réel, interviews, remise de prix.

« Toute la difficulté d’un jeu comme celui-ci réside dans la maîtrise du jeu par le joueur dès la première journée. La compétence des animateurs et leur disponibilité est extrêmement importante » explique Gabriel Guallino, responsable des troisièmes années.

Il conclut : « L’intérêt du jeu porte sur ce qu’en retient l’étudiant. Il lui permet de prendre conscience de la concurrence, de ses erreurs, et de ses acquis »

Le grand oral des troisièmes années aura lieu les 31 août, 1er et 2 septembre2009

De la création de scénarios au lancement d’une collection de business games

Au croisement du jeu video et du e-learning, les serious games sont de plus en plus utilisés dans les formations académiques et professionnelles.

Pour utiliser les résultats de ses recherches en innovation pédagogique, le Groupe ESC Chambéry lance avec l’entreprise SYMETRIX une collection de Serious Games en Management. Tous les étudiants de troisième année du Groupe ESC Chambéry participeront à une mission innovation. Ils travailleront à l’élaboration de scénarios pour le contenu des jeux et vérifieront la faisabilité marketing et commerciale tandis que SYMETRIX assurera leur programmation.

L’ESC Chambéry s’appuie sur la méthode de l’active learning. A chaque étape de l’élaboration les étudiants seront accompagnés par des cours théoriques de business plan, plan marketing, études de marché, viabilité commerciale et financière.


FERMER