Augmentation du ticket de restaurant universitaire

Une augmentation du ticket de RU qui aggrave un peu plus la situation sociale des étudiants

Publié le 09 juillet 2008


Le ministère de l’enseignement supérieur a annoncé lors du conseil d’administration du CNOUS du 4 juillet une augmentation de 5 centimes de 1,79% du prix du ticket restaurant universitaire dont le prix passe de 2,80€ à 2,85€. L’UNEF s’est opposée à cette décision pendant le CA.

Le ministère a pris pour argument l’augmentation du prix des denrées pour décider de cette nouvelle augmentation. Depuis 2003, le prix du ticket RU a ainsi augmenté de 0,35€ soit 12,3%. D’année en année, l’Etat se désengage du financement de la restauration universitaire et fait porter sur les étudiants un effort financier toujours plus important, accentuant toujours plus la rupture de la parité de financement du ticket RU entre Etat et étudiant qui était la règle (les étudiants financent 2,85€ pour un cout du repas de 4,97€).

L’UNEF demande à Valérie Pécresse de revenir sur cette décision et de geler l’ensemble des dépenses obligatoires pour l’année prochaine.

L’UNEF réclame un réengagement de l’Etat dans le service public de la vie étudiante géré par les CROUS par une augmentation de sa subvention au CNOUS.

L’UNEF s’inquiète de la multiplication de sujets d’inquiétudes pour les étudiants

Cette décision, qui intervient à quelques jours du début des inscriptions universitaires, est un très mauvais signe adressé aux étudiants. Elle vient s’ajouter à l’augmentation de 4,3% en moyenne des droits d’inscription décidée mercredi et à celle de 3€ du tarif de la sécurité sociale étudiante.

Cette nouvelle augmentation est en totale contradiction avec les attentes exprimées par les étudiants. Loin d’inverser la tendance de la baisse du pouvoir d’achat des étudiants, Valérie Pécresse augmente le cout de la rentrée et aggrave aujourd’hui leur situation sociale.

La multiplication des sujets d’inquiétudes pour les étudiants ces dernières semaines risque de faire naître des tensions à la rentrée prochaine. Le gouvernement serait bien inspirée de donner des signes rassurants au plus vite. L’UNEF demande à Valérie Pécresse de mettre à profit les engagements budgétaires du gouvernement pour l’enseignement supérieur en mettant en place un « plan action sociale étudiante » pluriannuel permettant d’améliorer durablement leurs conditions de vie.

Bourses étudiantes : toujours pas de revalorisation !

Lors du conseil d’administration du CNOUS, l’UNEF a interpellé le Ministère sur le versement des bourses sur critères sociaux : à moins de trois jours des inscriptions universitaires, les barèmes des bourses pour l’année 2008 – 2009 ne sont toujours pas connus. Aujourd’hui, les étudiants savent ce qui va s’aggraver à la rentrée prochaine mais pas ce qui va s’améliorer. L’UNEF rappelle à la ministre qu’une forte revalorisation des bourses, au moins supérieure à l’inflation, est indispensable pour rattraper la perte de pouvoir d’achat qu’ils connaissent depuis plusieurs années.

L’UNEF s’est également inquiétée sur les dispositifs mis en place pour compenser les étudiants « recalculés » par la réforme des bourses et la suppression de certains points de charge. Le ministère se refuse toujours à compenser de manière automatique la perte de bourse pour tous les étudiants lésés. Ce n’est pas aux étudiants « recalculés » de réparer les erreurs du Ministère, c’est au Ministère de rétablir automatiquement tous les étudiants recalculés dans leurs droits.

L’UNEF a donc mis en place un simulateur sur son site internet (www.unef.fr) pour permettre à tous les étudiants boursiers de vérifier s’ils font partie des « recalculés » des bourses, et pour générer automatiquement les lettres de recours destinées aux CROUS pour obtenir compensation.

Ecoles / Universités


Actualité en direct des campus sur l'univers de la formation et des métiers afin de suivre les nouvelles orientations du sytème d'éducation en france et à l'étranger. Grâce à notre moteur, consultez les derniers articles et fouillez dans les archives de l'actualité de la formation sur capcampus !


FERMER