CGI et 4 grandes écoles lancent un appel pour un Grenelle du numérique

l’appel de CGI ,CentraleSupélec, ECE Paris, Paris-Dauphine et Télécom Ecole de Management répondent pour des propositions concrètes

Publié le 16 février 2015
CGI et 4 grandes écoles lancent  un appel pour un Grenelle du numérique

CGI (NYSE : GIB) (TSX : GIB.A) s'associe à 4 Grandes Ecoles pour appeler à un Grenelle du Numérique afin de se faire entendre auprès du Parlement dans le but de faire du numérique une industrie d'excellence. Quatre études vont être menées dans les prochains mois par les étudiants de CentraleSupélec, ECE Paris, Paris-Dauphine (master 226) et Télécom Ecole de Management qui travailleront sur les problématiques suivantes :

- Pourquoi le numérique mérite d'être reconnu comme une industrie d'excellence ?

- Big data, ce mot qui va transformer les business models

- Soutien au secteur numérique : étude européenne et internationale...La France peut faire mieux ?

- Modifications des compétences induites par le digital et accompagnement de ces évolutions

« Le Grenelle du numérique ne doit pas se résumer à un débat d'experts. Il doit au contraire faire appel à de multiples expertises issues de multiples horizons, publiques et privées, décidées à travailler ensemble pour faire en sorte que notre pays soit l'une des grandes nations du numérique du XXIème siècle et bénéficie d'un rayonnement international. », précise Gwennaelle Costa Le Vaillant, directrice de la responsabilité sociétale de CGI.

Ces études ont pour objectif de permettre à l'Etat et aux acteurs privés de réfléchir concrètement aux mesures à mettre en œuvre pour faire de la France la "Nation du Numérique", en Europe et dans le monde. En effet, CGI est persuadée que 2015 est une année décisive pour la France car c'est au cours des prochains mois que la loi de programmation numérique va être examinée par les parlementaires.

Le secteur du numérique occupe déjà une place de premier plan dans l'économie française :

- Un secteur qui pèse près de 110 milliard d'euros dans le PIB (supérieur à l'agriculture et aux services financiers)

- Plus de 1.5 millions d'emplois directement liés à ce secteur d'activités

- Un potentiel d'augmentation brute du résultat opérationnel de +40% pour les entreprises qui réussissent leur mutation numérique

« Nous voulons lancer un débat national sur la place du numérique en France car nous sommes convaincus que le numérique est une réponse au chômage de masse et à la croissance économique française. Au travers des travaux de recherche de 27 étudiants de 4 écoles prestigieuses, CGI cherche à faire du Grenelle du Numérique une source d'inspiration pour la loi de programmation qui doit faire place à la puissance du numérique. C'est essentiel et c'est maintenant qu'il faut agir pour faire du numérique une industrie d'excellence en France. », conclut Jean-Michel Baticle, Président de CGI en France, Maroc, Luxembourg.

Retrouvez également ici l'appel de CGI en faveur d'un grenelle du numérique :

http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/auteurs/index.php?id=50103

http://www.cgi.fr/grenelle-du-numerique


FERMER