Six années de croissance continue pour l'Ecole Centrale de Nantes

364 élèves-ingénieurs en 1ère année ont fait leur rentrée à Centrale Nantes le 4 septembre dernier, parrainés par Isabelle Tribotte (Centrale Nantes 92), Directrice Industrie de Schneider Electric.

Publié le 24 septembre 2013
Six années de croissance continue pour l'Ecole Centrale de Nantes

Arnaud Poitou, Directeur de l’Ecole Centrale de Nantes, s’est adressé aux étudiants pendant son discours de bienvenue en insistant sur le fait qu’« un ingénieur Centralien connaît les sciences et les techniques ; il sait s’organiser et manager. Ce qui le caractérise, c’est sa capacité à s’engager. L’ingénieur Centralien, c’est un citoyen responsable dans l’entreprise et la cité ». 

 

 

Evolution constante des indicateurs : 2016, un « cru » d’excellence

Centrale Nantes figure désormais à la 13e place des écoles préférées des taupins progressant ainsi de 3 places par rapport à 2012. Comme les cinq années précédentes, la promotion 2016 confirme encore la progression de l’Ecole dans plusieurs domaines :

 

1-       + 26 % de candidats au concours d’entrée, passant de 9 500 candidats en 2008 à 12 000 en 2013 ;

2-       + 23 % d’effectifs inscrits ; passant de 300 à de 370 élèves-ingénieurs en 2013 ;

3-       + 25 % d’attractivité vis-à-vis des taupins ; Centrale Nantes est passée de la 16ème place à la 13ème place ;

4-       8 % d’augmentation du niveau de recrutement : comparaison du rang du dernier classé au concours par rapport au nombre d’inscrits.

 

 

L’International, un point majeur sur le campus

 

L’Ecole Centrale de Nantes est la 1ère école d’ingénieurs en France autant investie sur l’internationalisation de son campus.

Fortement positionnée en Chine, au Japon ainsi qu’au Brésil, elle continue de tisser des partenariats avec les plus grandes universités dans de nouvelles zones géographiques, en Inde, en Europe Centrale ou encore en Asie Centrale.

Par ailleurs, 430 étudiants étrangers sont présents sur le campus et représentent pas moins de 43 nationalités différentes dont 14 en 1ère année[i].

50 étudiants étrangers viennent d’arriver et resteront 2 ans dans le cadre de la préparation d’un double diplôme. Ce double diplôme est de ce fait un atout extraordinaire aussi pour les taupins puisqu’il leur donne la possibilité d’accéder à des emplois qualifiés et internationaux, à l’image de leur formation.

 

 

L’engagement de Centrale Nantes sur l’innovation industrielle

 

« L’une des priorités de Centrale Nantes, c’est de mêler de façon très intime l’enseignement et la recherche, dans un pays qui doit se tourner vers l’innovation », explique Arnaud Poitou.

Ainsi, l’Ecole participe activement à plusieurs chantiers innovants tels que les Energies Marine Renouvelables (EMR), la réalité virtuelle, la robotique, le génie civil ou encore la ville et l’urbanisme.

En parallèle, le développement de l’ingénierie médicale offre de nombreuses possibilités de connaissances, de savoir et de technicité grâce à la bio-informatique, l’exosquelette, le simulateur médical et la main artificielle, domaines de recherche sur lesquels Centrale Nantes est également engagée.

 

Une employabilité efficace et rapide pour les jeunes diplômés

 

Les études menées au sein de l’Ecole Centrale de Nantes ont permis d’identifier que les jeunes diplômés ont un accès rapide à des postes à haute responsabilité, tournés pour la plupart vers l’international, leur permettant d’entrer sur le marché de l’emploi juste après la fin de leur cursus de formation :

 

  • 2 mois après l’obtention de leur diplôme 84 % des étudiants sont en activité professionnelle, 57 % d’entre eux trouvent un emploi juste après leur sortie de l’école. 12 % sont en poursuite d’études et seuls 4 % sont en recherche d’emploi ;
  • 23 % des postes sont pourvus à l’étranger, 60 % des taupins ont des fonctions liées à l’international et 81 % utilisent l’anglais dans la pratique quotidienne de leur activité professionnelle.

 

On note également un niveau de rémunération élevé au regard des salaires des jeunes diplômés :

 

  • 38 200 € bruts, primes comprises, en France en 2012 ;
  • 42 311 € bruts, primes comprises, à l’International.

 

 

Les PME, des entreprises de plus en plus plébiscitées par les Centraliens

 

« Les PME sont des moteurs de croissance importants en France, et Centrale Nantes est très bien placée auprès des PME qui ont embauché 27 % des jeunes diplômés en 2012-2013. » ajoute Arnaud Poitou.

 

Malgré l’intérêt vis-à-vis des grandes entreprises, on note cette année un attrait particulier pour les PME de moins de 250 à 4 999 salariés. En effet, l’insertion professionnelle en 2013 révèle que :

 

  • 44 % des diplômés intègrent une PME,
  • 56 % des étudiants rejoignent de grandes entreprises (de plus de 5 000 salariés).


[i] Nationalités sur le campus en 1ère année : Allemagne, Belgique, Brésil, Chili, Chine, Côte d’Ivoire, Espagne, Etats-Unis, Liban, Maroc, Mexique, Pologne, Sénégal et Tunisie.


Grandes ecoles


retrouvez toutes les informations que vous recherchez sur les grandes ecoles, comment y accéder, les meilleures prépas, leurs formations et débouchés et leur palmarès, avec capcampus, le site portail de la communauté étudiante des grandes ecoles.


FERMER