Rechercher une Offre de Stage

Les stages comme premières expériences

En temps de crise, tout travail est bon à prendre. Les employeurs veulent des jeunes diplômés disposant déjà de quelques années d'expérience derrière eux. Si vous avez du mal à obtenir un premier poste, pensez aux stages !

Publié le 13 mai 2013
Les stages comme premières expériences
Copyright © laurent hamels Fotolia.com

En temps de crise, tout travail est bon à prendre. Les employeurs veulent des jeunes diplômés disposant déjà de quelques années d'expérience derrière eux. C'est un peu comme vouloir habiter un palace en demandant les bourses. Si vous avez du mal à obtenir un premier poste, pensez aux stages ! Ils offrent une première expérience rémunérée.

 

  • Pourquoi faire un stage ?

 

Le stage est une étape plus qu'essentielle pour démarrer son parcours professionnel. Il permet de découvrir le monde professionnel et de mettre en pratique ses compétences acquises lors des cours magistraux. Lors d'un stage, l'étudiant apprend les bases d'un métier, mais il va également acquérir des compétences supplémentaires qui lui seront indispensables pour un premier emploi. Depuis le décret du 25 août 2010, le stage est obligatoirement intégré à un cursus pédagogique et il doit donner lieu à une signature d'une convention de stage entre l'étudiant, l'entreprise qui l'accueille, et l'établissement scolaire. De plus, depuis la loi du 28 juillet 2011, les stages en entreprise doivent être d'une durée maximale de 6 mois et doivent se dérouler obligatoirement dans le cadre de l'année universitaire du 1er septembre au 30 septembre de l'année suivante.

 

  • Les différents types de stages

 

Il existe plusieurs types de stages, mais nous ne verrons ici que ceux qui concernent les étudiants. Les stages de réorientation professionnelle ou d'insertion ne sont pas les principaux types de stages que des étudiants ont l'habitude de trouver.

 

Les stages d'observation

Ces stages ne sont généralement pas rémunérés ; ils permettent aux jeunes de découvrir le monde professionnel. On y découvre l'entreprise, le mode de fonctionnement, le secteur d'activité, les rapports professionnels, le métier, etc.

 

Les stages d'application

Les stages d'application permettent à l'étudiant de mettre directement en pratique ses connaissances. Cela lui permet également de développer des compétences en milieu professionnel et d'avoir de l'autonomie voire des responsabilités suivant le niveau du diplôme préparé.

 

Les stages de fin d'étude (aussi appelés stages longs)

Les stages de fin d'étude durent entre 4 et 6 mois et se font à la fin du cursus universitaire (comme en master). Ils permettent à l'étudiant d'obtenir une première expérience professionnelle en lien avec le métier qu'il va effectuer. Lors de ces stages, l'étudiant va pouvoir mettre en pratique ses années d'études et acquérir des compétences opérationnelles en effectuant des tâches à responsabilités et en totale autonomie. Il est alors considéré au même niveau que les salariés de l'entreprise. Ces stages sont obligatoirement rémunérés (30% du Smic en règle générale).

 

  • Où puis-je insérer mes stages sur mon CV ?

 

Le stage n'est pas un emploi. Le stagiaire n'officie pas pour remplacer un salarié absent ou pour occuper un poste d'emploi saisonnier. Même si de nombreuses entreprises camouflent leur besoin de stagiaires pour remplacer un congé maternité ou les vacances d'été de leurs salariés, cette pratique est interdite. L'étudiant fait un stage pour apprendre et en contrepartie, l'entreprise paye le stagiaire excessivement peu pour le travail généralement fourni. Quoi qu'il en soit, un stage ne peut pas apparaître à la rubrique « expériences professionnelles » de votre CV. Il doit se trouver dans la rubrique « formation », après les diplômes que vous avez obtenus. Le but n'est pas de cumuler les stages, mais d'en faire sur le long terme (deux stages de 6 mois sont mieux que cinq stages de deux semaines).

 

Aurélie JULIEN

 

 


FERMER