Surveillant de musée


Original, le travail de surveillant de musée est un job de vacances qui attire de plus en plus d’étudiants.
Surveillant de musée
Copyright © michele.pautasso - Fotolia.com

Dans n'importe quel pays, les étudiants sont encouragés à chercher un petit job stable. L'intégration au système lui permettra de s'imprégner progressivement de ce mode de vie. Il pourra ainsi déceler les divers filons et gérer son temps avec les études.

Dans le domaine étudiant, ce système est appelé « alternance ». Lorsqu'il finit ses cours, il rejoint son lieu de travail. Parmi les jobs de vacances, il existe également la surveillance de musée. En effet, ce travail apporte plusieurs avantages à l'étudiant. La gent masculine comme féminine peut postuler. Non seulement l'étudiant perçoit un salaire et occupe son temps, mais il apprend également à travers l'Histoire. Vous pourriez ainsi subvenir à vos frais de scolarité ou encore vos frais quotidiens afin de les améliorer davantage. Malgré le fait d'être constamment debout, il est possible d'optimiser les compétences en remarquant d'éventuelles personnes troublantes. Vous apprenez ainsi à devenir un physionomiste. Cependant, le fait de veiller demeure insupportable pour certaines personnes, car un surveillant de musée peut travailler de nuit. Il vous appartient donc de répartir correctement votre emploi du temps afin d'éviter un chamboulement.

Surveiller un musée ne signifie seulement pas, rester immobile durant des heures. Vous serez notamment tenu à effectuer des allées et venues, veiller au guichet d'entrée ainsi que les œuvres contenues dans les salles. L'autre avantage réside notamment dans la maitrise progressive d'autres langues telles que l'Anglais vu l'affluence des touristes. Pour ce type de travail, nul besoin d'avoir un physique d'athlète ou une habilité en arts martiaux. Il suffit d'être motivé, souriant, avoir une excellente présentation et des connaissances en Histoire seraient des atouts. Vous aurez aussi à voyager à travers quelques musées si cela est nécessaire surtout le soir et si des évènements s'y déroulent. Le travail est distrayant tout en drainant des connaissances et une rémunération particulièrement alléchante. Aucune formation n'est exigée, de plus, vous serez payé par heure, minimum 10€. Vous pourriez choisir vos horaires de travail selon une fourchette d'heures, le point fort de cet emploi. La majorité des monuments historiques, des châteaux ou encore des salles d'exposition offrent cette opportunité. Quelquefois, les universités mettent les deux partis en relation. Pour le musée, le fait d'avoir un étudiant dans les rangs est un atout, car il peut apporter le peu de savoir qu'il possède et de plus, la rémunération est plutôt intéressante. En tout cas, plusieurs élèves se ruent maintenant vers ces secteurs d'activité afin de s'épanouir.

La recherche d'un petit boulot est plus ou moins évidente et la trouvaille dépend du secteur d'étude et de la région où vous évoluez. Comme dans tout travail, il incombe seulement des sacrifices à la pratique de ce métier. Vous devez vous préparer à des changements d'horaire selon les besoins du musée. Un job comme vigile dans un musée vous aidera à préparer votre avenir sur différents aspects.

En savoir plus Publié le 03 juillet 2013

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





DANS LA MÊME RUBRIQUE


> Tous les articles du niveau

Guide / Guide touristique

Guide / Guide touristique

Vous recherchez un petit boulot? Découvrez les opportunités grâce à capcampus avec un inventaire des postes types adaptés à un profil d'étudiant. Une analyse sectorielle des métiers adaptés à un job de type job étudiant

A LIRE ÉGALEMENT

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
FERMER