Rechercher une Offre de Stage

Savez vous qu'il y a eu une évolution des indemnités de stage pour les étudiants?

Et cela va encore changer en Septembre 2015. Suivez le guide!

Publié le 25 février 2015
Savez vous qu'il y a eu une évolution des indemnités de stage pour les étudiants?


Evolution des indemnités de stage pour les étudiants

  • Vous êtes étudiants et vous avez un stage à effectuer pour valider votre année d'étude, et vous vous demandez si vous pouvez vous attendre à recevoir une compensation financière?
  • Dans ce cas, la question suivante est de quel ordre sera la valeur minimale de cette gratification de stage que va vous verser votre entreprise d'accueil ?


Vous allez ici retrouver toutes les informations qui vous permettront de répondre à vos interrogations.

Tout d'abord, afin de prétendre à une gratification, il faut savoir que votre stage doit avoir une durée au minimum supérieur à deux mois (soit au moins 45 jours décomptés de présence au sein de l'entreprise). Si votre stage est de deux mois ou moins, l'entreprise n'aura aucune obligation de reverser quoi que ce soit. A contrario, si votre stage est de plus de deux mois, l'entreprise sera dans l'obligation de vous donner une somme minimum.

Cette somme minimum évolue tous les ans fonction du plafond horaire de la sécurité sociale. Si vous effectuez votre stage avant le premier septembre 2015, la gratification minimum est de 3,30€ par heure travaillée, soit 508,2€ par mois (un mois équivaut à 22 jours de sept heures de travail). A partir du premier septembre 2015, cette somme minimum va être augmentée, en effet, elle va passer à 3,60€ de l'heure, soit 554,4€ par mois travaillés. Peut importe la durée de votre stage, vous pourrez également recevoir des primes de fin de stage ou de bon déroulement de celui ci.

Il est toute fois bon de savoir que, dans le secteur public, la somme minimum à verser par l'entreprise est aussi une valeur maximum, il n'y a pas d'évolution possible de celle ci selon votre poste ou expérience.

Si votre entreprise d'accueil donne accès à ses salariés aux tickets restaurant, alors vous devez aussi y avoir accès, en effet, bien que n'étant pas salarié de l'entreprise vous même, elle se doit de vous octroyer les mêmes avantages que ses propres salariés sur ce plan.

Autre point sur lequel l'entreprise doit vous traiter comme ses salariés : les frais de transport. En effet, si elle rembourse tout ou partie des frais de transport de ses employés, alors elle devra, au même titre, vous rembourser tout ou partie des vôtres.

Derniers avantages auquel vous pouvez prétendre en temps que stagiaire, et pas des moindres : les congés!
Tout comme pour la gratification financière, le droit aux congés ne s'obtient qu'à partir d'un stage de plus de deux mois. De plus, pour prétendre avoir des congés il faut que votre convention de stage prévoie des autorisations d'absence et la possibilité de congés à votre bénéfice. Le nombre de ces jours de congés et autorisations d'absence, si ils sont prévus dans votre convention de stage doivent être du même ordre que ceux des salariés (typiquement 2.5 jours par mois).

Encore une fois, même si vous n'êtes que stagiaire, l'entreprise vous accueillant se doit de vous donner les mêmes avantages que ses salariés. Il faut cependant savoir que vos congés ne seront pas obligatoirement rémunérés car votre gratification de stage se calcule en fonction des heures de présence effective au sein de votre entreprise.

Bon stage!


Indemnité de stage


Indemnité de stage d'un stage rémunéré : la rémunération d'un stage n'est pas automatique . De nombreux stages se font encore sans gratification . Tout ce qu'il faut savoir pour comprendre pourquoi les entreprises vous proposent une rétribution proche de 30 % du SMIC.


FERMER