Rechercher un emploi en Alternance

L'apprentissage à l'université, possible à tous niveaux!

De bac+2 à bac+5, l'université propose quelques formations en apprentissage.

Publié le 22 août 2007

Tout d’abord, les DEUST, (diplôme d’études universitaire techniques et scientifiques) niveau bac+2, peuvent se faire en apprentissage. Une dizaine de DEUST, sont accessibles par l’alternance.

Par exemple, l’université paris sud, en île de France propose un DEUST de biotechnologie en apprentissage. La deuxième année peut se dérouler en apprentissage ou même les deux années. La formation en apprentissage conduit à la délivrance normale du diplôme. Mais à l’issue de ces DEUST, pourtant formations professionnalisantes, nombreux sont les étudiants qui décident de poursuivre leurs études.

L’apprentissage s’ouvre aussi aux licences professionnelles. Environ 200 licences professionnelles sont possibles par la voie de l’apprentissage. La licence professionnelle est un diplôme de niveau bac+3, crée en novembre 1999. La licence est une formation professionnelle basée sur un fort partenariat entre universités, entreprises et branches professionnelles. Ce diplôme permet aux étudiants d’acquérir rapidement une qualification professionnelle, adaptée aux exigences des employeurs et du marché du travail.

Ouvrir ce type de diplôme à l’apprentissage, permet de renforcer davantage, la qualité professionnelle de celui-ci.

L’apprentissage séduit de plus en plus les 3èmes cycles. En effet, de nombreux master, diplôme d’ingénieur ou encore mastère spécialisés peuvent se faire par la voie de l’apprentissage. .
Les troisièmes cycles jugés souvent trop théoriques, serait ainsi assortie d’une réelle expérience professionnelle.

Allier un enseignement de haut niveau à une première et réelle expérience professionnelle, est une formule fortement attractive pour un jeune étudiant, en manque d’expérience professionnelle. Cette formule originale permet surtout aux futurs cadres de se prévaloir d’une véritable expérience en entreprise, à l’issue de la formation universitaire. L’apprentissage en fin d’étude, peut être même considéré comme une sorte de « période d’essai » pour l’entreprise d’accueil. En effet, il arrive souvent qu’à la fin du master 2, l’entreprise d’accueil recrute de suite, l’étudiant. Ayant participé de près à la formation de l’étudiant, elle connaît parfaitement les compétences de l’étudiant. Pour l’entreprise d’accueil, l’apprenti est une compétence sûre.


FERMER