Rechercher une Offre d'emploi

Travailleurs en situation de handicap : SPIE Sud-Ouest poursuit ses recrutements

une nouvelle convention avec l’AGEFIPH

Publié le 05 avril 2011
Travailleurs en situation de handicap : SPIE Sud-Ouest poursuit ses recrutements

La filiale régionale du leader européen de la filière génie électrique, climatique et mécanique signe une nouvelle convention avec l'AGEFIPH

Toulouse, le 5 avril-SPIE Sud-Ouest annonce la signature le 11 avril prochain d'une nouvelle convention avec l'AGEFIPH pour promouvoir le recrutement de personnes handicapées. Faisant suite à un premier partenariat conclut pour la période 2009-2010 et conduit avec succès, ce renouvellement pour un an est exceptionnel : il souligne l'implication reconnue de SPIE Sud-Ouest dans le domaine.

Hausse des recrutements

SPIE Sud-Ouest s'engage, dans le cadre de sa convention avec l'AGEFIPH, à accroitre le nombre de recrutements de salariés en situation de handicap. En 2011, 10 personnes de profils variés seront recrutées en CDI et en alternance. SPIE Sud-Ouest prévoit également le lancement d'une formation adaptée « monteur électricien logement » avec le soutien du Conseil Régional Midi-Pyrénées. Ces recrutements font suite à ceux déjà effectués en 2009 et 2010 : 11 personnes en CDI et 9 en alternance, toutes en situation de handicap.

Pour SPIE Sud-Ouest, la principale difficulté réside dans le recrutement de salariés handicapés pour ses équipes opérationnelles. « Les candidatures dans nos métiers techniques sont quasi inexistantes (ouvriers, techniciens, chefs de chantier...) », précise Christophe Dubouloz, directeur des ressources humaines de SPIE Sud-Ouest. Pour faciliter la démarche, SPIE Sud-Ouest compte sur des accords nationaux signés avec des entreprises de travail temporaire afin de se voir proposer plus régulièrement des intérimaires en situation de handicap (source importante de recrutements en CDI). Autres pistes : l'alternance (5% de l'effectif), les stages ou encore les partenariats avec des organismes de reconversion s'occupant particulièrement des accidentés de la vie.

Reconnaissance interne du handicap

En interne, la précédente convention et la mise en œuvre du plan handicap a fait largement évoluer les mentalités. Le nombre de reconnaissances de la « Qualité de Travailleur Handicapé » a augmenté : 15 en 2009 et 23 en 2010. Pour SPIE Sud-Ouest, c'est la preuve de la grande confiance de ses salariés et d'une plus grande compréhension et prise en compte de la notion de handicap. Non seulement les salariés se voient aménager leur poste quand cela est nécessaire, mais ils bénéficient aussi d'une attention particulière tout au long de leur carrière.

Outre des actions de communication externe (participation à la semaine nationale pour l'emploi des personnes handicapées et à la fête handisport 2010 organisée par le Comité régional handisport Midi-Pyrénées, adhésion à des clubs d'entreprises comme « Réussir ensemble », « Tremplin », « FACE » signature de la charte diversité en entreprises en 2010[1]), SPIE Sud-Ouest a mis en œuvre une communication interne spécifique, tels que la réalisation et la diffusion d'un guide « Handi'SPIE » destiné à sensibiliser le personnel de l'entreprise, un espace intranet dédié, des bulletins de communication ... En avril 2011, une campagne de sensibilisation sous forme de BD traitant des idées reçues sur le handicap sera également lancée. Une rencontre avec l'équipe handi-rugby du stade toulousain le 1er juillet prochain viendra compléter la démarche.

« La signature de cette nouvelle convention est en même temps une reconnaissance du travail accompli et un encouragement à aller encore plus loin dans notre action », conclut Christophe Dubouloz, directeur des ressources humaines de SPIE Sud-Ouest. « Pour cela, nous comptons autant sur l'engagement de nos équipes sur le terrain que sur l'implication de nos managers. »

  • Le plan Handicap de SPIE Sud-Ouest

Ce plan handicap s'articule autour de 5 axes :

  • le recrutement des collaborateurs en situation de handicap,
  • -le développement de l'employabilité des travailleurs en situation de handicap, l'accompagnement dans leur poste et les actions de maintien dans l'emploi,
  • le recours aux entreprises de travail temporaire pour la délégation d'intérimaires en situation de handicap,
  • le recours à la sous-traitance du secteur adapté et protégé,
  • les actions de communication et de sensibilisation.


[1]Lancée fin 2004 par Claude Bébéar et Yazid Sabeg, la Charte de la diversité est un texte d'engagement proposé à la signature de toute entreprise, quelle que soit sa taille, qui condamne les discriminations dans le domaine de l'emploi et décide d'œuvrer en faveur de la diversité.




FERMER