HPLAY : Interview de Claude Harout

Le créateur de la marque nous livre ses secrets ...

Publié le 07 novembre 2008
HPLAY : Interview de Claude Harout

Capcampus

Quelles sont les nouveautés de H PLAY?

Claude Harout

H play poursuit son développement en répondant aux demandes de ses clients. Normal. C’est pourquoi Myster H, notre créateur vient de réaliser, toujours dans la « série noire », un très beau et très épuré slip taille basse. Nous avons conservé les mêmes qualités de tissu, d’élastique, de broderie… et bien sûr un made in France à 100%.

Capcampus

Pourquoi le choix d’allier le jeu au sous vêtement masculin ?

Claude Harout

Là, il me faut un peu de temps pour vous répondre. Pour commencer, le fondamental, ce qui est l’un des ressorts de nos vies : Aimons donc, vivons donc, de l’heure fugitive hâtons nous, jouons, innovons !!! Merci monsieur Baudelaire !

Le moteur de la création pour Myster H fonctionne sur comment combiner la création de sous-vêtements avec cette recherche du jeu et du je. Le jeu devant s’exprimer notamment dans des domaines comme celui de la séduction et du plaisir.

N’oublions pas que « jouer c’est expérimenter le hasard » (Novalis ) ou qu’il « faut jouer pour devenir sérieux » ( Aristote ).

C’est donc en recherchant à s’inscrire complètement dans cette approche que Myster H crée les collections H play dédiées à cette approche combinant le vêtement et le je avec les jeux de la vie.

C’est pourquoi les collections H play ont comme caractéristiques essentielles de proposer :

1. des vêtements qui soient complices, qui fassent corps, qu’on aime
2. des vêtements plein de tendresse, de sensualité, de découvertes
3. des vêtements conçus pour être mis à nu
4. des vêtements faits pour le je, pour le jeu

Capcampus

Comment vous positionnez vous par rapport à vos concurrents sur le marché?

Claude Harout

H play est manifestement différent. Porter du H play, c’est entrer dans un nouveau monde. H play a par exemple déposé un brevet international pour protéger le nouveau système d’ouverture inventé par Myster H. Cette nouvelle façon d’ouvrir son sous-vêtement est vraiment incroyable, tellement elle est pratique. Elle va révolutionner « les choses ». Et puis il y a eu la création de la Poche Pom. Et ce n’est pas fini, le génie créatif de Myster H n’a pas fini de surprendre, c’est certain. Entrez dans le monde H play, c’est donc du confort, de l’innovation et plein de surprises à venir.

Capcampus

Comment cernez vous les moindres besoins de vos clients ou futurs potentiels clients ?

Claude Harout

Pour bien être à l’écoute de nos clients, H play est infiniment présent à leur côté. H play essaie même de les « coconner ». Je suis personnellement en contact régulier et direct avec les clients de H play. C’est vrai qu’internet est, pour se faire, un outil prodigieusement efficace.

Capcampus

Avez-vous des projets de développement, d'extension, de partenariat ?

Claude Harout

H play poursuit sa marche en avant. Nous avons de nouveaux revendeurs tant en magasin, qu’en vente à domicile que sur internet et nous sommes en dialogue avec d’autres opportunités et ouvert à toute forme de partenariat. Manifestement l’approche H play du sous-vêtement pour homme retient beaucoup l’attention.


Suite de l'interview

Suite de l'interview

Capcampus

Est-ce difficile d'être différent dans un marché bouché ?

Claude Harout

Non, non et non, bien au contraire ! Que faire sur un marché bouché si c'est pour faire du copier coller ? Non H play trace son chemin que parce qu'il est VRAIMENT différent et cultive fortement sa différence. Et puis, nos clients doivent le ressentir, que c'est bon et enthousiasmant d'être différent, unique.

Capcampus

Votre devise?

Claude Harout

J'aimerai dire l'euro, notamment parce que j'aime l'Europe. Permettez moi d'ajouter, pour peut être plus coller à votre question, « le silence est d'or », ce qui est en fait ma réponse, et curieusement cela peut faire penser à l'argent !

Capcampus

Votre pire souvenir dans l'élaboration de cette nouvelle série noire ?

Claude Harout

J'ai beau prendre le temps de creuser dans ma mémoire, je ne vois pas de pire souvenir à vous évoquer. Je crois que l'enthousiasme qui nous anime est tel qu'il ne peut y avoir, dans toute cette création, dans toute cette effervescence que de bons souvenirs.

Capcampus

Et le meilleur?

Claude Harout

Là oui, il y a finalement beaucoup de « meilleur souvenir ». J'en ferai un lot. Pour moi, c'est vraiment fabuleux de faire vivre une idée, de la mettre au point, de la concrétiser et de la faire partager. Finalement là aussi H play revisite « la série noire », sans doute le goût du jeu !

Capcampus

Un dernier mot à nos lecteurs ?

Claude Harout

Tout d'abord, je les remercie d'avoir donné de leur temps à finalement s'intéresser à nous, à lire cet interview, à se préparer à devenir H playman. Et, j'aimerai tant, vraiment, qu'ils aient cette envie d'être curieux, et de goûter au monde H play.



HPLAY

HPLAY


HPLAY

HPLAY


HPLAY

HPLAY


Mode


Mode et beauté pour jeune et étudiant, le portail de la mode et beautés de la génération des 18-25 ans.

Une rubrique qui essaie de vous dénicher les dernières tendances de marques préférées des djeuns!

Beauté, santé, bien être, habillement, bons plans fringues, ventes privées, shopping, alimentation, mais aussi high-tech, tout ce qui peut rendre agréable la vie d'étudiant et qui peut aider à soigner son look.
Participez et publiez vous aussi sur ce pôle en répondant à notre appel à contribution!


FERMER